Claude Léveillée est décédé

Par  |  Aucun commentaire

Claude Leveillée gay

Le milieu de la politique a aussi réagi au décès de l’artiste. On prévoit ainsi de lui rendre hommage à l’Assemblé nationale le vendredi 10 juin. Christine Saint-Pierre, ministre de la Culture, a indiqué que son nom pourrait être bientôt donné à un des lieux du Quartier des spectacles.

C’est justement au cœur cette zone, la Place des Arts, que Claude Léveillée a été le premier Québécois à se produire sur scène. Une triste ironie a fait de ce jour de deuil celui du début des Francofolies, événement à laquelle le chanteur a bien souvent participé.

André Gagnon exprime sa gratitude

Pour lui faire ses adieux, l’organisation a décidé de projeter sa photo et d’ajouter une performance musicale d’une de ses œuvres dans le premier spectacle. Le concert de Jean-Pierre Ferland fera office de tribune pour permettre au milieu artistique de se recueillir et de rendre hommage au chanteur.

Claude Léveillée était né le 16 octobre 1932 à Montréal, dans le quartier de Petit-Patrie. En 1957, il débute comme acteur avec la troupe de La Roulotte de Paul Buissoneau. En 1959, il participe à la naissance de la boîte à chansons Chez Bozo. C’est dans ce célèbre bistro, qui a accueilli les plus grands de la chanson du Québec, que Piaf découvre Léveillée. Elle l’invite à la suivre à Paris où il lui composera plusieurs chansons.

Questionné sur ce décès, son ami, André Gagnon, célèbre pianiste, a exprimé sa gratitude d’avoir pu accompagné la vie de Claude Léveillée. Sans lui, a-t-il-affirmé, son existence aurait été différente.

Crédits photo: Victor Diaz Lamich.