Plan de lutte contre l’homophobie: 7,1 millions de dollars sur cinq ans

Par  |  1 commentaire

Plan contre homophobie Jean-Marc Fournier

Presque toutes figures importantes de la communauté GLBT (notamment Steve Foster, président du Conseil des gais et lesbiennes, Laurent McCutcheon, fondateur de Gai Écoute ou l’animateur Jasmin Roy) s’étaient données rendez-vous ce 20 mai à l’Usine C pour un véritable événement, attendu depuis longtemps : l’annonce des mesures prévues dans le Plan de lutte contre l’homophobie par le ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier.

La question principale concernait les moyens financiers mis à disposition par le gouvernement québécois pour appliquer cette initiative unique au monde. Ce sont finalement 7,1 millions de dollars –répartis sur cinq ans – qui ont été alloués par le gouvernement québécois.

La majorité de cet argent (3,6 millions) est destinée à une vingtaine d’« organismes de promotion et de défense des droits des personnes de minorités sexuelles », a expliqué le ministre de la Justice. Cette somme s’ajoute aux 1,4 million de dollars déjà accordés chaque année par le Québec. Jean-Marc Fournier a également annoncé qu’aucune coupure budgétaire ne concernera la communauté GLBT, ces cinq prochaines années.

Une augmentation des ressources mais…

Au final, il s’agit donc d’une augmentation des aides gouvernementales d’environ 50%. Une bonne nouvelle, même si certaines dents ont grincé : d’une part, les organismes GLBT qui ne s’occupent pas spécifiquement de la lutte contre l’homophobie ne seront pas concernées par cet apport financier. D’autre part, après un petit calcul, les associations concernées par cette mesure du Plan ne recevront en moyenne « que » 36.000 $ supplémentaires par an. Difficile d’imaginer de grands changements pour l’action de ces organismes avec une telle somme.

Outre le volet associatif, 475.000 dollars permettront la « mise en place d’une chaire de recherche universitaire sur l’homophobie », La chercheuse de l’UQAM (université partenaire de ce projet), Line Chamberland, devrait diriger l’initiative.

Deux millions de dollars seront accordées pour la mise en œuvre de campagnes nationales de sensibilisation pour lutter contre l’homophobie. Elles sont prévues en 2012 et 2014. Pour les autres années, 200.000 dollars supplémentaires seront données à certains organismes GLBT pour financer leurs propres actions dans le domaine.

Enfin un million de dollars sera consacré à la mise en place d’un Bureau de lutte contre l’homophobie. Chargé de l’application du Plan et de l’étude de son efficacité, il doit aussi permettre une coordination interministérielle (onze ministères sont concernés par le Plan) optimale. Il assurera aussi la liaison entre les organisations et le gouvernement. Trois personnes (des fonctionnaires gouvernementaux) devraient composer ce Bureau qui verra le jour à l’automne.

Crédits photo: César Ochoa.

1 Comment