Au FIFA ce soir : Leonardo Da Vinci et Luchino Visconti

Par  |  Aucun commentaire

La Joconde

LÉONARD DE VINCI, FIERTÉ DE L’ITALIE

Léonard de Vinci est l’un des plus grands génies de l’histoire de l’art, bien que seule une quinzaine de ses œuvres soit parvenues jusqu’à nous. Encore aujourd’hui l’Italie aime rendre hommage au père de La Joconde. Les livres et films à son sujet ne cessent de pulluler chaque année.

Pour son édition 2011, le FIFA a néanmoins choisi un documentaire datant du début des années 50 pour rendre hommage à l’artiste italien. Intitulé simplement Leonardo da Vinci, le documentaire de Luciano Emmer, destiné au marché international, avait à l’époque bénéficié de moyens inédits pour l’époque, entre voyages et nouveaux procédés d’animation.

Ce documentaire sur celui dont l’homosexualité est aujourd’hui connue de tous avait séduit en son temps les critiques, remportant même un Lion d’or à la prestigieuse Mostra de Venise.

À la Cinémathèque québécoise – Salle Jean-Jutra, à partir de 18h30.

THE LIFE AND TIMES OF LORD LUCHINO VISCONTI

Il est l’un de ces réalisateurs et metteurs en scène européens qui ont laissé une trace indélébile dans l’histoire du cinéma. Dans l’Italie d’après-guerre, il y a ainsi eu Federico Fellini, Michelangelo Antonioni, Pier Paolo Pasolini ET Luchino Visconti.

D’origine noble, ouvertement homosexuel, l’œuvre de monsieur le comte est unique. Baroque, violente et souvent désespérée, elle se démarque aussi par des sujets audacieux traités d’une manière qui a fait souvent provoqué le scandale, qu’on pense à la décadence d’une famille bourgeoise allemande pendant le nazisme (Les Damnés) ou à l’amour d’un vieux compositeur pour un adolescent au visage d’ange dans le magnifique Mort à Venise (photo).

Le FIFA donne ici l’occasion de revoir un documentaire réalisé en 2002 par le Britannique Adam Low. Une belle manière de rendre hommage à un immense artiste, alors qu’on commémore en 2011 les 35 ans de sa disparition.

Au Musée des Beaux-Arts, à 21h, en collaboration avec le Magazine Être.

Crédits photo: Wikipedia.