L’Indonésie craint le satanisme de Lady Gaga

Par  |  Aucun commentaire

Concert annulé pour Lady Gaga la « sataniste » en Indonésie

L’Indonésie représente le quatrième territoire le plus peuplé de la planète avec près de 250 millions d’habitants. C’est aussi la plus grande concentration musulmane sur Terre, l’islam étant la religion nationale, comptant dans ses rangs 86 % de la population. C’est d’ailleurs les oulémas, la plus haute instance religieuse musulmane, qui ont imposé la décision à la police de la capitale du pays.

Les oulémas reprocheraient à Lady Gaga ses costumes jugés trop osés. Ils auraient appelé la chanteuse à s’adapter à son public indonésien qui ne peuvent se permettre pas ce genre de frivolité lorsqu’il s’habille.

Mécontentement sur les réseaux sociaux

Cette prise de position vient aussi sans doute des pressions de l’AFP (Front des défenseurs de l’islam). Bien connu pour ses actes violents contre toute forme de comportement moralement répressible (notamment dans les bars et les salons de massage), il avait promis de réunir 30.000 manifestants pour dénoncer le concert de Lady Gaga et l’empêcher de « répandre sa foi satanique ». Conséquence : pas de Born This Way Ball Tour.

Les admirateurs de la chanteuse ont été scandalisés par cette décision et ont rapidement envahi les réseaux sociaux pour exprimer leur mécontentement. Le hashtag « IndonesiaSavesGaga » est devenu le troisième sujet le plus populaire dans le pays. Les 50.000 places disponibles du spectacle s’étaient vendues en moins de deux semaines. S’il existe des factions religieuses influentes dans le pays, la vaste majorité pratique un islamisme modéré.

Crédit photo : T J Sengel.