Le Complexe SKY : chronique d’une « mort » annoncée ?

Par  |  1 commentaire

Complexe sky gai gay Montréal

Ayant besoin d’une cure de rajeunissement majeure pour demeurer compétitif, le vieil édifice surplombé d’une des terrasses les plus populaires en ville pendant l’été, supporte mal la venue de nouveaux joueurs plus « racés et sexy » qui lui dament le pion. Son propriétaire, Peter Sergakis (qui possède 145 immeubles et une douzaine de restaurants et de bars) retarde depuis longtemps la mise à niveau de son établissement. Et ce, malgré les appels répétés des gérants et collaborateurs !

Un resto-lounge ?

L’établissement qu’on a considéré longtemps comme le plus grand club gai du Village, perdra-t-il sa vocation GLBT au profit d’une nouvelle formule plus lucrative ? Aux dernières nouvelles, le rez-de-chaussée serait bientôt complètement transformé en resto-lounge, avec service de repas. Le fameux Sky Club au 3e verrait sa configuration modifiée. On miserait sur la location d’une salle tout équipée pour des promoteurs, des événements spéciaux ou privés. Mais quand ? Difficile de le savoir.

Entre temps, les employés dévoués et fidèles s’occupent de leur clientèle et rassurent tout le monde sur l’avenir de cette institution du Village. La mort n’aura pas lieu. Pas tout de suite, parait-il !

Crédit photo : Antoine Aubert.