Serbie : prison ferme pour un leader homophobe

Par  |  Aucun commentaire

Serbie Condamnation Mladen Obradovic Gay Pride

« Mort aux pédés », « Le sang coulera à Belgrade, il n’y aura pas de marche des fiertés », « Nous vous attendons ». Ces inscriptions avaient recouvert des murs de Belgrade en 2009. La même année, la marche des fiertés avait dû être annulée par crainte de violences.

Pour la juge Ivana Ramić chargée du dossier, ces graffitis constituent un appel à « la discrimination contre la population homosexuelle […] une menace et suscit[ent] un sentiment de vulnérabilité au sein de la communauté GLBT », a indiqué le Courrier des Balkans. Mladen Obradović a donc été condamné à dix mois de prison ferme.

Secrétaire général du groupuscule d’extrême-droite Obraz, l’homme de 32 ans avait déjà écopé, il y a un an, d’une peine de deux ans de prison pour des faits remontant à 2010. La justice l’avait reconnu coupable d’être le meneur des violences lors de la marches des fiertés. Quelque 150 personnes avaient été blessées suite à des affrontements entre les policiers et les militants homophobes.

Crédit photo : Limbic.