Ottawa met en garde les gais qui veulent visiter la Russie

Par  |  Aucun commentaire

John Baird ministre Affaires étrangères Russie Ottawa

La mobilisation internationale et les quelque 95.000 signataires de la pétition en ligne lancée par AllOut n’auront pas eu raison du gouverneur de Saint-Pétersbourg. Georgy Poltavchenko, a entériné la loi devant entrer en vigueur le 17 mars et qui, au motif de protéger la jeunesse, vise à réduire au silence et à l’invisibilité les LGBT pétersbourgeois.

En conséquence, le ministère des Affaires étrangères a modifié la fiche Russie de ses « conseils aux voyageurs ». Le nouvel avis indique notamment que « l’homosexualité est légale, mais elle reste mal perçue dans certains milieux. On recommande aux Canadiens d’éviter les démonstrations d’affection en public, car les homosexuels sont parfois la cible d’actes de violence ».

Une plainte déposée par le Canada

Le ministre des Affaires étrangères est intervenu aujourd’hui en Chambre pour justifier cette décision. John Baird s’est dit « fortement préoccupé » par ce règlement qui contrevient, selon lui, aux valeurs canadiennes fondamentales telles que la liberté d’expression, les droits de la personne et la primauté du droit.

Il a par ailleurs indiqué que d’autres fiches de conseils aux voyageurs pourraient être modifiées en fonction des menaces qui pèsent sur les touristes gais. « Une de mes responsabilités principales […] est de faire la promotion des valeurs canadiennes à travers le monde et c’est ce que je vais continuer à faire », a-t-il expliqué.

Trois autres villes russes, Riazan, Kostroma et Arkhangelsk, ont adopté un tel règlement. Le ministre a par ailleurs indiqué que l’ambassadeur du Canada avait formulé une plainte officielle au gouvernement russe.

Vidéo de campagne de AllOut incitant les voyageurs à ne pas se rendre en Russie :

Crédit photo : Andrew Rusk.