Chez Swann: Un hôtel d’un autre monde

Par  |  Aucun commentaire
Chez Swann
On se croirait presque plongé dans un film de David Lynch ou de Wong Kar-wai tant on reste ébloui par l’esthétisme – notamment les couleurs – de l’hôtel Chez Swann. L’entrée, réalisée par le très talentueux Marc Pelletier (Épure-Ébénisterie), en est une parfaite illustration avec une réception tout en bois brut et un banc en «S» fait en fausse peau d’alligator, pour faire patienter les clients.

Bel hommage à l’art québécois

L’hôtel Chez Swann s’avère être surtout un formidable hommage aux artistes québécois. La majorité de la décoration de l’établissement a été en effet réalisée par des créateurs originaires de notre province et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat comblera toutes les attentes. De quoi ravir Mary Moegenburg qui a conçu cette belle initiative tout en créant elle aussi certains meubles.
Originaire des Etats-Unis, l’artiste a travaillé aux quatre coins du monde (de l’Italie au Japon). Sa première collaboration avec des confrères québécois l’a tout simplement enchantée : «J’ai découvert des femmes et des hommes qui savent oser, qui vont jusqu’au bout dans leur passion pour l’art. Ils ne se contentent pas de copier l’uniformisation médiocre que l’on voit se généraliser tellement ces derniers temps dans ce domaine. Ils créent véritablement quelque chose d’unique, de sexy même», explique-t-elle.
Un OVNI à Montréal
Pénétrer dans l’une des 23 chambres de l’hôtel confirme ce point de vue. Un rouge et un bleu vifs ravissent les yeux, sans parler des immenses œuvres qui ornent les murs. Mary Moegenburg a voulu marier «le nouveau et l’ancien», à l’image de ce fauteuil que l’on dirait tant échappé d’un château français qu’issu de l’imagination de Warhol.
Parlons aussi de ces couloirs qui ressemblent à des coulisses de théâtre mystérieuses et futuristes, avec une lumière tamisée – comment ne pas évoquer d’ailleurs, au passage, le formidable travail concernant les lampes, aussi originales que classes. De belles réalisations que l’on doit au talent de l’artiste français Emmanuel Cognée de Lampi Lampa. Bref, chez Swann est un OVNI à Montréal.
Pour Richard Lavallée, l’un des partenaires du projet, aucun hôtel comme celui de la rue Drummond ne se retrouve dans la zone du centre-ville de Montréal. On ressent de la fierté chez cet architecte de formation qui, à partir de septembre 2009, a su transformer un ancien atelier de tailleur en petit bijou. Une clientèle assez jeune raffole déjà de l’endroit. «Ils ont ainsi l’occasion de pénétrer dans un autre monde», précise Richard Lavallée. Un monde auquel il est bien difficile de résister où l’on aimerait bien demeurer plus longtemps que quelques nuits.
Hôtel Chez Swann
1444 rue Drummond
H3G 1V9 Montréal
1.877.568.7070
info@hotelchezswann.com