« Je les aime encore » : un court métrage pour la Saint-Valentin

Par  |  Aucun commentaire

« Je les aime encore » Fondation Émergence Michel Gagnon Marie-Pierre Grenier

Je les aime encore a été présenté dans plusieurs festivals, dont les Rendez-vous du cinéma québécois 2011 ou encore le dernier Festival image+nation, où il a reçu le prix du jury dans la catégorie court-métrage. Le film de Marie-Pierre Grenier raconte l’histoire de Michel Gagnon (Michelle), un transgenre âgé de 80 ans qui se livre à cœur ouvert sur les femmes qu’il a aimées. Mais derrière le masque du séducteur au rire aussi franc que son parler, la réalisatrice est parvenue à capturer les appréhensions de Michel face au vieillissement, à la solitude et à la mort.

« Les vraies réalités du vieillir lesbienne ou gai »

À l’occasion de la Saint-Valentin, la Fondation Émergence, organisme LGBT, se félicite de pouvoir diffuser sur son site Internet ce court-métrage, avec le soutien de l’INIS. « Nous n’aurions pu tourner ni trouver mieux pour expliquer les vraies réalités du vieillir lesbienne ou gai au Québec, explique Robert Laramée, directeur général de la fondation, dans un communiqué. La vie, les expériences et une orientation sexuelle assumée de Michel Gagnon nous permettent, en 13 minutes, de faire comprendre aisément les objectifs du programme partout dans les milieux de vie de personnes âgées québécoises ».

Cette collaboration entre l’INIS et la Fondation Émergence, va permettre à cette dernière de diffuser le court-métrage dans le cadre de ses activités d’information et de sensibilisation, et notamment son programme « Pour que vieillir soit gai ».

« Pour que vieillir soit gai », avec le film Je les aime encore : www.gaiecoute.org/?scheme=4148