Super Bowl : l’Internet et la presse saluent la performance de Madonna

Par  |  2 commentaires

Madonna Show Super Bowl

« Le spectacle à la mi-temps du Super Bowl était génial. Mais avec Madonna comme tête d’affiche, était-il vraiment possible d’en douter ? ». À l’instar du Huffingtonpost, les médias ont loué le show proposé par la « madone », ce dimanche, au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis.

Pour le site internet, en arrivant majestueusement telle une reine égyptienne sur un trône immense (imitant ce que Elizabeth Taylor avait déjà fait il y a presque 50 ans), parée d’un costume signé Givenchy et de bijoux Bulgari, Madonna a parfaitement rappelé « l’icône qu’elle est ».

« La fêtarde est devenue régente »

Pendant douze minutes, la chanteuse a enchaîné – en playback – plusieurs de ses anciens tubes (Vogue, Music, Open Your Heart, Expess Yourself et Like a prayer), en y  intercalant son nouveau simple, Give me all your Luvin’, accompagnée de M.I.A et Nicki Minaj. Le duo de LMFAO et le chanteur Cee Lo Green ont également fait partie de la fête.

Tout parlant lui aussi positivement du spectacle, le site Internet du New York Times évoque surtout l’évolution de la chanteuse. Dans un article intitulé « Ce n’est plus une surprise : Madonna fait son âge », Jon Pareles indique qu’hier « Madonna n’était pas l’inlassable bosseuse qu’on a connue les années passées. Même si elle est restée svelte, elle dosait ses mouvements, laissait à sa troupe le soin d’offrir du divertissement […] La fêtarde est devenue régente ».

Un doigt qui dérange

Du côté de la presse québécoise, Le Devoir se montre enthousiaste :  « on nous en promettait de toutes les couleurs, et c’est ce qui s’est littéralement produit, avec des effets visuels à couper davantage le souffle qu’un plaquage de Jason Pierre-Paul », détaille Jean Dion. La Presse loue une « Madonna du tonnerre », mais regrette qu’on ait guère vu la patte du Cirque du Soleil (hormis les magnifique acrobates accompagnant l’artiste lors de son entrée en scène) chargé, avec une entreprise québécoise, Moment Factory, de rendre le spectacle unique.

Au final, même ceux qui voulaient du scandale auront eu ce qu’ils attendaient. La rappeuse M.I.A est ainsi décriée pour avoir adressé un doigt d’honneur à la caméra au cours du spectacle. La Ligue de football a déjà présenté ses excuses à ses fans.

Show parfaitement huilé, ambiance et polémique au rendez-vous : Madonna a répondu présente. De quoi bien annoncer sa tournée qui fera suite au lancement de son nouvel album, MDNA (sortie en mars). Elle débutera au printemps, avec un passage à Québec (sur les plaines d’Abraham), le 1er septembre.