Itinérance à New York : les GLBT haussent le ton contre le gouverneur

Par  |  Aucun commentaire

Andrew Cuomo NYC droits GLBT sans abri itinérance

La lune de miel entre le gouverneur Cuomo et la communauté GLBT semble bel et bien terminée. Soutien déterminant du projet de loi ayant légalisé, en juin 2011, le mariage pour les couples de même sexe dans l’État de New York, l’homme politique démocrate est en passe de se mettre à dos de nombreux militants. En cause : son refus d’apporter une aide financière supplémentaire dans le secteur du logement alors que de nombreux jeunes gais, lesbiennes et trans se retrouvent à la rue.

« En octobre 2011, quelque 80 organisations et leaders de la communauté GLBT avaient soutenu la campagne Youth (« Refuge pour la jeunesse ») et envoyé une lettre au gouverneur Cuomo pour demander une aide supplémentaire de trois millions dollars par an, afin de permettre la création annuelle de 100 lits pour les jeunes itinérants », affirme Queer Rising, association à l’initiative de la manifestation d’hier.

« Un carton n’est pas une maison »

Andrew Cuomo n’aurait jamais répondu à cet appel, pas plus qu’il n’a modifié son budget dont les détails ont été annoncés ces dernières heures. Queer Rising souligne aussi que « l’an dernier, le gouverneur a réduit de 50% le budget alloué aux services pour les jeunes sans-abri ».

Une vingtaine de militants GLBT ont donc décidé de montrer leur mécontentement en se postant devant les bureaux du démocrate, à Manhattan. Quatre d’entre eux ont été arrêtés lors de cette opération intitulée A box is not a Home (« Un carton n’est pas une maison »). Les manifestants transportaient avec eux des boîtes où l’on pouvait lire le nom de jeunes itinérants GLBT (souvent mineurs).

Selon Queer Rising, 3.800 jeunes sont sans abri à New York alors que moins de 200 lits leur seraient réservés, dans des conditions parfois scandaleuses. Quelque 40% feraient partie de la communauté GLBT (d’autres observateurs parlent de 25%).

Pour le directeur du centre Ali Forney, principal organisme pour les sans-abri GLBT, « puisque le mariage pour les couples de même sexe devrait rapporter plus de 100 millions de dollars à l’économie et aux taxes récoltées par l’État, la communauté GLBT a l’obligation morale de demander que ces dollars servent à protéger ses membres les plus vulnérables et désespérés ».

Crédits photo : Patja.