États-Unis : Susan Allen, première autochtone lesbienne élue

Par  |  Aucun commentaire

Susan Allen Premières Nations lesbienne politique États-Unis

Dès le matin suivant l’élection, Susan Allen a affirmé avoir hâte de plonger dans le travail législatif. Elle souhaite faire de l’emploi une priorité. En tant que femme politique ouvertement lesbienne, Susan Allen a aussi annoncé qu’elle travaillerait à combattre les discriminations contenues dans la Constitution actuelle concernant le mariage. Sur cette question, elle aura parmi ses principales adversaires une certaine Michele Bachmann, membre du Sénat de l’État du Upper Midwest et homophobe ultraconservatrice notoire.

« Je suis une défenseure passionnée de l’égalité des droits au mariage, déclare Susan Allen sur son site Internet. Comme lesbienne, je sens ces iniquités tous les jours. Ma voix publique sera en faveur de l’égalité pour toutes les familles du Minnesota. J’utiliserai aussi la campagne 2012 pour inviter les électeurs à refuser que des amendements discriminatoires puissent se retrouver dans notre Constitution. »

En finir avec un tabou

Susan Allen assurera en effet ses fonctions pour onze mois avant de concourir à nouveau lors des prochaines élections américaines de novembre (en même temps que le scrutin présidentiel).

Pour cette avocate de formation, il s’agit d’une victoire importante pour les LGBT, la communauté ethnique et aussi les Premières nations. Si le sujet de l’homosexualité reste tabou chez les autochtones, la femme politique considère essentiel d’être la voix d’une minorité à l’intérieur d’une minorité.