Mariage gai : Rick Santorum hué par des étudiants républicains

Par  |  Aucun commentaire

Rick Santorum États-Unis mariage gay

S’il croyait la partie gagnée d’avance, Rick Santorum – candidat chrétien et ultraconservateur – a plutôt reçu une douche froide lors de son allocution devant des étudiants républicains. Le politicien de 53 ans ne s’attendait visiblement pas à se faire interroger sur un des sujets qui intéressent le plus la plupart des militants GLBT ces derniers mois.

« Je suis surpris d’avoir une question concernant le mariage gai, [surtout] venant d’une foule collégienne », a-t-il dit à la blague, avant d’ajouter « vraiment, c’est un choc pour moi ». Plus tard, cette remarque, enregistrée par la NBC news, allait déclencher un débat entre la foule et lui au sujet de cette question.

 

Irrité par le manque de réceptivité de la foule quant à ses arguments à saveur homophobe, Rick Santorum s’est aventuré à comparer le mariage gai à la polygamie. « Sommes-nous en train de dire que tout le monde a le droit de se marier ? Alors, tout le monde peut marier n’importe qui ? Alors, tout le monde peut marier plusieurs personnes ? », a-t-il soutenu devant la caméra de la NBC News.

Pourquoi est-il contre le mariage gai ? « Parce que je crois que nous sommes faits de la façon dont Dieu a fait l’homme et la femme, et que ceux-ci s’unissent dans le mariage pour concevoir des enfants, qui eux garantiront la survie de la civilisation. C’est le meilleur environnement pour élever des enfants », a-t-il déclaré avant que quelques-uns des étudiants l’applaudissent et que la majorité d’entre eux le huent.

Rick Santorum est bien connu pour ses propos homophobes. Après avoir déclaré, en 2003, qu’ « aucune société, à ma connaissance, n’a inclus l’homosexualité dans la définition du mariage. Ni un homme avec un enfant, ou un homme avec un chien », le journaliste gai, Dan Savage, avait initié une campagne visant à donner un nouveau sens au nom Santorum.

La campagne a eu les effets escomptés. Santorum est non seulement un néologisme représentant « le mélange mousseux de lubrifiant et de matière fécale qui est parfois le sous-produit d’une relation sexuelle anale », mais il apparait dans les premiers liens Google lorsqu’une recherche portant le nom du candidat républicain y est lancée.

Crédits photo: IowaPolics.com.