Sida : des recherches au Canada pour un vaccin

Par  |  Aucun commentaire

vaccin sida canada

Quarante personnes séropositives vont essayer le SAV001. Objectif : être sûr que le vaccin qui a été mis au point par les chercheurs de l’Université de l’Ouest de l’Ontario, basée à London, n’implique pas d’effets secondaires importants pour le patient. Pour leur part, les tests sur les animaux se sont révélés très encourageants.

Un tel test, validé par l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA), représente, bien évidemment, beaucoup d’espoirs. Le vaccin « a le potentiel de sauver des millions de personnes autour du monde en prévenant l’infection au VIH », explique Chil-Yong Kang, chef de l’équipe de chercheurs.

Tests en trois temps

Il s’agit de la première des trois phases qui pourraient, à terme, déboucher sur une commercialisation du vaccin. Si les résultats des tests lancés en janvier donnent les résultats escomptés, 600 séronégatifs à haut risque d’infection recevront ensuite le vaccin, afin de « mesurer la réponse immunitaire chez les humains ». Dans un troisième temps, 6.000 séronégatifs seront à leur tour testés, pour obtenir une vision plus exhaustive de l’efficacité du SAV001.

D’autres expériences du même type (une trentaine environ) sont actuellement en cours un peu partout dans le monde. Elle est en revanche unique au Canada.

Crédits photo: Daniel Paquet.