États-Unis : les conservateurs attaquent encore les GLBT

Par  |  Aucun commentaire

rick perry USA obama gais gay

Dans un clip controversé, qui a généré près de 169000 « dislikes » contre 3600 « likes » sur le site de vidéos en ligne Youtube, Rick Perry apparaît dans la nature, au bord d’une rivière. « Je n’ai pas honte de reconnaître que je suis chrétien, déclare-t-il. Mais il n’est pas besoin d’être tous les dimanche sur les bancs de l’Église pour savoir que quelque chose ne tourne pas rond dans ce pays, lorsque des gais peuvent servir ouvertement dans l’armée mais que les enfants ne peuvent pas fêter ouvertement Noël ou prier dans les écoles ».

 

Il fait notamment référence à la politique Don’t Ask, Don’t Tell, abrogée en septembre, qui obligeait les soldats de l’armée américaine à taire leur homosexualité, sous peine de renvoi. Rick Perry poursuit dans sa vidéo en indiquant qu’il veut « mettre fin à la guerre d’Obama contre la religion ». Une affirmation qui a suscité une clarification des faits par Anderson Cooper. Le présentateur de nouvelles sur CNN a rappelé que si Barack Obama avait explicitement fait référence à Noël l’année dernière, il n’en avait pas été de même pour Rick Perry.

Rick Santorum et Michele Bachmann pas en reste

Mais cette attaque n’est pas la seule venant des conservateurs américains, qui risquent encore de se crisper avec la volonté affirmée cette semaine par Barack Obama et Hillary Clinton de défendre les droits des personnes LGBT à l’étranger et leurs critiques contre la criminalisation de l’homosexualité.

L’ancien sénateur de Pennsylvanie, Rick Santorum, a ainsi débattu lors d’un meeting de campagne, sur son opposition au mariage gai, expliquant selon lui que l’on ne pouvait pas mettre sur le même plan « l’activité sexuelle » des couples de même sexe et celles des couples hétérosexuels. La candidate proche du Tea Party, Michele Bachmann, s’est elle aussi confrontée à une étudiante sur le sujet, tandis qu’un garçonnet la laissait sans voix en lui affirmant que sa maman lesbienne n’avait pas besoin d’être soignée.

Dans le dernier sondage Gallup, le gouverneur du Texas est crédité de 6% d’intentions de vote – soit  autant que Michele Bachmann – pour les primaires républicaines, après avoir été longtemps en tête des sondages. Rick Santorum ne recueillerait que 3% des suffrages.

Crédits photo: TalkMediaNews.