Miami : à l’heure du White Party !

Par  |  Aucun commentaire

miami white party

À ne pas confondre avec le Bal en Blanc montréalais – traduit par « White Party » pour les non francophones – le White Party de Miami accueille, depuis un peu moins de trois décennies, des milliers de visiteurs toujours prêts à faire la fête. Plus encore, cet événement se distingue bien sûr par sa longévité, mais aussi par la campagne de financement qui lui donne vie chaque année.

En 1985, le concept du White Party est né d’un désir simple, mais fondamental : en finir avec le VIH/Sida, notamment grâce à un mélange parfait entre mode, divertissement, musique et action sociale. Ayant comme seul point de référence le BBCM – connu pour organiser le Black&Blue de Montréal – les profits amassés lors de la semaine du White Party sont offerts à Care Resource, l’unique centre de services pour le VIH/Sida de Floride.

Reconnu dans le monde entier

La première édition du White Party a ainsi réussi à amasser 16.000 $ et l’événement continue de générer des centaines de milliers de dollars pour l’organisme. Il est ainsi considéré comme l’un des bailleurs de fonds les plus importants pour la cause du VIH/Sida à travers le monde.

Le calendrier, dont les activités s’étendent sur une semaine, comprend tout un éventail d’évènements majoritairement axés sur la musique et destinés aux hommes comme aux dames, incluant le fameux White Party qui couronne ces célébrations annuelles. Au cours des 27 dernières années, le White Party a acquis une renommée internationale, contribuant ainsi au développement de la culture du « circuit-party » gai un peu partout sur la planète, notamment grâce à des standards de production élevés et de l’affluence de DJs de calibre international.

Le Saint-Graal des DJs

Avec de tels artistes, la musique est forcément une partie intégrante de la fête. Chaque année, les organisateurs arrivent à constituer une brochette impressionnante de DJs, tout en conservant un bon équilibre entre les talents émergents et les vétérans qui ont, tour à tour, leur moment de gloire derrière les platines. Parmi les artistes que nous avons contactés, le consensus règne quant à l’importance de cet événement pour les DJs: ils perçoivent littéralement le White Party comme leur Saint-Graal.

Pour Carlo Chioccio, connu sous le nom de DJ Kio Kio, il aura fallu être patient avant d’avoir la chance de jouer au Heatwave Pool Party du White Party, le 26 novembre prochain. « C’est toujours agréable de revenir dans ma ville d’origine pour jouer, surtout pour le White Party, se réjouit-il. J’ai vécu et joué pendant cinq ans à South Beach et pourtant, je n’avais jamais eu l’opportunité de faire partie du White Party. Puisque c’est une première pour moi, je suis vraiment prêt à faire “bouncer” tout le monde! »

Revenant à la charge cette année, Joe Gauthreux sera lui aussi derrière les platines, le vendredi 25 novembre, à l’occasion du fameux White Party. « L’an dernier, j’ai joué lors du Muscle Beach Party et je me rappelle cet événement comme l’une des meilleures “gig” de ma carrière, raconte le DJ. Pour l’édition 2011, je vais me produire au Miami Seaquarium pour “LE” White Party, ce qui est vraiment un très grand honneur. »

Après nous avoir fait danser lors du Jock Ball de 2003 – organisé dans le cadre du festival Black & Blue – et après avoir fait figure de tête d’affiche pour le Black Party de New York – comme pour la plupart des fêtes d’envergure qui font partie du circuit – Joe Gauthreux a plus d’un tour dans son sac quand vient le temps de « faire lever un party ».

Et à voir comment les gais aiment les thématiques, cette année ne risque pas de décevoir. Ayant pour thème « l’évolution », cette édition risque fort de marquer un tournant vers une « ère nouvelle » pour le White Party puisque les organisateurs sont bien décidés à profiter de la chaleur de Miami…

Ainsi, « cette année, deux des trois principaux évènements qui se déroulent de nuit auront lieu à l’extérieur, ce qui est une chose tout à fait unique, explique Joe Gauthreux. Il y a vraiment quelque chose de magique à danser avec 2 000 personnes sous les étoiles. » Le genre d’expérience que tous ceux qui aiment sortir et danser devraient tenter au moins une fois dans leur vie.

Semaine du White Party
Du 23 au 28 novembre
www.whiteparty.org

Crédits photo: anonymonk.