Qui sera Monsieur Cuir Ottawa 2012 ?

Par  |  Aucun commentaire

mr cuir mister leather Ottawa 2012

Le concours qui célébrera ses 20 ans l’an prochain est organisé par The Ottawa Knights, club social fondé en 1975. Ce dernier souhaite préserver la culture du cuir dans l’est de l’Ontario et dans l’ouest du Québec.

Il cherche ainsi à promouvoir des valeurs comme le respect et l’ouverture d’esprit. Les événements organisés par l’organisme ont également pour but d’initier la communauté LGBT au style de vie des fétichistes du cuir.

L’apport de la nouvelle technologie

Chaque année, les organisateurs choisissent un thème qui dirige les festivités. Pour cette édition, Pat Croteau, producteur exécutif de l’événement et président de The Ottawa Knights, explique le choix de TechnoKink, par l’existence d’une « technologie [qui] fait désormais partie intégrante nos vies, particulièrement dans la communauté fétichiste ». « Nous avons des intérêts spécifiques et l’internet représente encore le meilleur moyen de trouver des gens qui ont les mêmes goûts que nous, ajoute-t-il. Évidemment, il n’existe pas véritablement d’application iPhone Technokink. Nous l’avons juste inventée pour le besoin du thème ».

Celui-ci sera particulièrement présent lors de la présentation des candidats sur scène. « Au lieu de faire défiler les participants sur scène pendant que quelqu’un lit sa description, nous pensons plutôt l’asseoir derrière un ordinateur afin qu’il lise lui-même sa description, détaille Pat Croteau. Tout n’est pas encore décidé, mais nous prévoyons d’inclure le thème dans plusieurs aspects de la compétition ».

Par ailleurs, les règles de l’événement ont été modifiées il y a quatre ans. « Nous sommes maintenant ouverts à tout genre de fétichisme, explique l’organisateur. Nous ne voulons forcer personne à porter du cuir et quiconque a un autre fétiche est invité à participer à la compétition au même titre que les adeptes du cuir ».

Les femmes à l’honneur

Outre la compétition officielle, plusieurs activités destinées à un plus grand public se déroulent pendant cette fin de semaine. La grande vente d’articles usagés où vêtements, uniformes et jouets sont en vente, est organisée sous la forme d’un marché aux puces. 10 % des revenus seront remis à des organismes de charité. À noter que le samedi, en après-midi et en soirée, plusieurs magasins prennent place afin d’y vendre des produits liés au fétichisme.

Des séminaires et ateliers, inspirés ou non du thème, sont présentés à différents moments pendant le festival. Pat Croteau se montre d’ailleurs « très excité » par l’un d’entre eux : « Pour la première fois au MLO, nous tenons un forum sur les femmes fétichistes du cuir. Nous accueillons entre autres Miss Cuir International, qui peut nous éclairer sur cette réalité très peu connue ».

Un dernier repas particulier

Au total, trois repas sont offerts dans le cadre de l’événement. Le vendredi soir, le souper Meet the meat permet à la communauté cuir de jeter un premier regard sur les participants. Un autre repas se tient le samedi soir alors que le Brunch des survivants se déroule le dimanche matin.

Pat Croteau ne cache pas avoir un petit faible pour cet événement, le dernier de la fin de semaine. « Il y a toujours beaucoup de gens, de 65 à 75 personnes. Après nous être observés dans nos plus beaux vêtements de cuir toute la fin de semaine, nous nous voyons sous notre vrai jour, un dimanche matin, épuisés et en lendemain de veille. C’est une autre dynamique et j’adore ça ».

Monsieur Cuir Ottawa 2012
Du 11 au 13 novembre
Compétition officielle au 310 rue St. Patrick
Pour plus d’informations : http://technokink.com

Crédit photo: MLO.