Californie : un groupe contre l’enseignement de l’histoire GLBT échoue

Par  |  Aucun commentaire

Histoire GLBT Californie loi Senate Bill 48

La loi Senate Bill 48 entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Première loi nationale visant à inclure la contribution historique de la communauté LGBT dans l’enseignement offert dans les écoles publiques. Le groupe Stop SB48 s’oppose à l’instauration de cette loi : celle-ci brimerait le droit parental de choisir ce qui est enseigné à son enfant.

Pour espérer renverser la tendance, les militants devaient présenter une pétition comptant au moins 505.000 signatures. La loi aurait fait l’objet d’un scrutin. La pétition devait être remise dans les 90 jours suivant la signature de la loi par le gouverneur, soit mercredi. Résultat : seuls deux tiers des signatures ont été récoltés.

C’est par courriel que les opposants se sont manifestés suite à leur défaite. « Nous remercions tout ceux qui ont contribué à amasser les centaines de milliers de signatures récoltées. Finalement, le délai de 90 jours était trop court pour accomplir une tâche si importante ».

Vers d’autres actions

De plus, ils admettent avoir souffert d’un manque considérable de soutien de la part d’organisations conservatrices sociales. « Ils ont dit que nous n’avions pas assez d’argent, de soutien de différents groupes et de temps. Au bout du compte, ils avaient raison ».

Néanmoins, les opposants n’ont pas l’intention de s’en tenir à cette défaite. Ils entendent bien mettre la pression sur les Démocrates (grâce à qui cette loi a été votée) lors de leur campagne pour la réélection, en 2012.

Mark Leno, sénateur ouvertement gai du 3e district de l’État de la Californie (qui comprend notamment San Francisco), n’est pas surpris de cette défaite. Il estime par ailleurs que fait que la loi entre en vigueur en janvier va compliquer toute initiative d’abrogation dans le futur puisque les parents et le public pourront voir exactement ce qui sera enseigné en classe.

Crédits photo: Vl04