La Fondation Émergence et Mado ont fêté les aînés LGBT

Par  |  Aucun commentaire

Mado Bingo Fondation Émergence

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées (le 1er octobre), la Fondation Émergence a organisé au centre communautaire Loisirs Sacré-Cœur un bingo très coloré afin de promouvoir son programme « Pour que vieillir soit gai ». Appuyé par une Charte de bientraitance des aînés LGBT, ce programme vise à sensibiliser les directions et le personnel œuvrant auprès des aînés ou qui les côtoient, dans l’ensemble du Québec.

« Il est de notre devoir de protéger et défendre ceux et celles qui ont tracé la voie pour nous aujourd’hui », a souligné Robert Asselin, vice-président de Gai Écoute et intervenant depuis 17 ans. Régine Laurent, présidente de la FIQ a précisé que « la Charte de la bientraitance n’est pas une loterie comme le bingo : tout le monde a droit à ce que ses droits soient respectés ».

La soirée était placée sous le signe de l’humour et de la fantaisie de la « grande » Mado. « C’est pas parce qu’on vieillit qu’on doit pas rester gai », s’est-elle exclamée lors de l’événement. Accompagnée de sa complice Nana, elle a donné quelques conseils aux professionnels de la santé pour savoir si leur patient de l’âge d’or était gai ou non : « s’il met son dentier dans du champagne, c’est qu’il est gai ! ».

Le programme est soutenu par de nombreux acteurs associatifs, parmi lesquels la FIQ, la CSN, la FADOQ, l’AGQ, le Regroupement des résidences d’aînés du Québec, ou encore l’Association des retraités (gais) de la communauté.

Crédits photo: Facebook.