Irlande : David Norris assure sa candidature à la présidence

Par  |  Aucun commentaire

david norris gay président Irlande

« Merci infiniment aux conseillers du Conseil de la Ville de Dublin ! J’ai obtenu le dernier parrainage nécessaire ! J’ai hâte de me lancer dans la campagne ». C’est par ces mots sur son compte Twitter (@SenDavidNorris) que le sénateur indépendant a annoncé la nouvelle, le 28 septembre.

Néanmoins, ce dernier doit de nouveau faire face à la polémique, la même qui l’avait poussée à se retirer temporairement de la course. Sommé de faire preuve de transparence par différents hommes politiques, dont le premier ministre Enda Kenny, le sénateur a refusé de rendre public les lettres qu’il avait envoyées afin de solliciter la clémence envers son ancien compagnon, accusé de viol sur un mineur.

Au coude à coude avec le candidat travailliste

Pour sa défense, David Norris a mis en avant le caractère privé de cette correspondance et le privilège du « secret professionnel de l’avocat » à qui il a écrit ces lettres. « J’ai un tempérament d’acier, j’ai déjà passé l’épreuve du feu », a-t-il déclaré, confiant, au micro de la radio irlandaise RTÉ.

Le vote pour l’élection présidentielle est prévu pour le 27 octobre. David Norris, en tête des sondages avec 21% des intentions de vote, sera opposé à six autres candidats. Mais en raison du mode de scrutin à un tour et à vote transférable – les suffrages des candidats arrivés après la 3e position sont répartis entre les deux premiers candidats, l’hebdomadaire irlandais The Sunday Business Post estime qu’il serait au coude à coude avec le travailliste Michael D. Higgins.

Crédits photo: The Workers Party of Ireland.