Grindr : quand les gais inspirent les hétéros

Par  |  Aucun commentaire

Blendr Grindr gai hétéro gay straight iPhone iPod

En mars dernier, les dirigeants de Grindr étaient fiers d’annoncer la sortie prochaine de Blendr, la version hétérosexuelle de l’application. Pour le créateur de l’application Joel Simkhai, la seule différence entre les deux vient du fait que Blendr est moins axé sur la sexualité. « C’est beaucoup plus qu’un simple site pour faire des rencontres sexuelles. Le but est plutôt de favoriser les rencontres amicales, avec des gens partageant vos intérêts. On a voulu créer une application que ma mère pourrait vouloir utiliser » explique le fondateur.

Simkhai affirme aussi que Blendr mettra fin aux pauses diner passées en solitaire, à la visite de galeries ou de musée en solo. Favorisant les rencontres à partir des intérêts,  les utilisateurs peuvent se faire des amis partageant leur passion pour le tricot ou la marche en montagne.

Grandes attentes

La communauté homosexuelle avec Grindr, se contente donc d’une application un peu moins romantique, beaucoup plus adaptée à son mode de vie. Dès sa sortie, le 25 mars 2009, Grindr rencontré un immense succès. À la base uniquement lancée aux États-Unis, la nouvelle s’est vite rependue. Aujourd’hui, on peut détecter l’activité de Grindr dans plus de192 pays.

Reste à savoir si les hétérosexuels auront la piqure pour cette nouvelle forme de réseautage. Les attentes des créateurs sont immenses. Ils espèrent que d’ici trois ans, 90 millions d’utilisateurs dans le monde exprimeront leur passion pour le plein air ou leur goût pour la nourriture végétarienne via leur téléphone intelligent et son application.