Affaire David Fortin : un nouvel espoir, vraiment ?

Par  |  Aucun commentaire

David Fortin Affaire Claude Poirier gay gai homosexuel homo

S’agit-il encore de l’une de ces pistes qui fait naître quelque espoir mais qui n’aboutit pas ? L’affaire David Fortin a en tout cas connu un nouveau rebondissement, le 7 septembre, alors que peu de nouvelles pistes semblaient être apparues ces derniers mois.

Tout est parti d’un message anonyme laissé à Claude Poirier, animateur de l’émission Le vrai négociateur. La personne disait parler au nom de l’adolescent et d’un autre individu. À en croire ses déclarations, David Fortin serait enclin à retourner au domicile familial d’Alma. À plusieurs conditions : 1) Son père et sa mère doivent s’engager à quitter le mouvement religieux des Témoins de Jéovah. 2) La personne qui a aidé David Fortin ne doit pas être poursuivie en justice. 3) Les parents doivent accepter l’orientation sexuelle de leur enfant.

La SQ dubitative

Pour l’heure, il serait pourtant bien audacieux de voir dans cette nouvelle un pas décisif vers une issue favorable à cette disparition. « Depuis la disparition de David Fortin, nous avons recueilli environ 1.000 informations à notre centrale, a rappelé les responsables de Sûreté Québec aux médias. Toutes ont été vérifiées. Une centaine d’entre elles ont même été poussées davantage. À chaque fois, le résultat a été négatif ». Pour le moment, rien ne valide les dernières informations.

Le mystère et les doutes restent d’autant plus forts que la mère de l’adolescent, Caroline Lachance, affirme que ni elle ni son mari ne font partie des témoins de Jéovah. Elle dit néanmoins accepter toutes ces conditions.

Sur la question de l’orientation sexuelle du jeune homme elle se dit surprise : «Si David est parti parce qu’il avait choisi une orientation, on ne le savait pas et c’est malheureux qu’il serait parti pour une de ces raisons-là», a-t-elle confié à Claude Poirier.