Une charte pour les personnes âgées homos

Par  |  1 commentaire

Aînés GLBT Charte Fondation Émergence

Il y a d’abord un constat de départ, résumé de manière personnelle par l’incontournable Laurent McCutcheon, président de la Fondation Émergence, lors de la conférence de presse organisée le 9 août pour présenter son nouveau projet : «Je n’aimerais pas retourner dans le placard en vieillissant. Si j’habite en résidence, j’espère que je pourrai mettre la photo de mon conjoint sur ma table de chevet».

Devant le risque de voir les aînés LGBT faire de nouveau face à une hostilité forte qui gâcherait la fin de leur vie, l’organisme montréalais a mis au point une charte de bientraitance. Parmi les points qui y sont énoncés, on retrouve la volonté de «prendre les mesures nécessaires pour que les personnes qui œuvrent auprès des personnes aînées ou les côtoient, adoptent une attitude positive à l’égard de l’homosexualité et de la transsexualité».

Programme sur quatre ans

Cette initiative s’adresse à toutes les personnes (proches, associations, personnel médical) amenées à côtoyer les aînés GLBT qui, rappelle la Fondation Émergence, «n’ont pas le soutien d’un réseau familial aussi fort que celui des hétérosexuels; appréhendent de subir l’homophobie dans le monde des aînés; seraient plus susceptibles que la moyenne de vivre de la solitude, de la dépression, et de développer des dépendances».

La charte est financée à hauteur de 400.000 dollars par le ministère de la Famille et des Aînés. Elle a déjà été signée par la résidence Les Habitations Nouvelles Avenues, à Rosemont. Le programme de communication mis en place «se déroulera en différentes phases: documentation de la problématique, mise sur pied d’un comité consultatif, rencontre des grands acteurs du monde des ainés, expérimentation des outils et, finalement, développement d’une trousse d’information et de sensibilisation et d’un site Internet». Il devrait s’étaler sur quatre ans.

Crédits photo: artisrams.