États-Unis : au tour de Mitt Romney de s’engager contre le mariage gai

Par  |  Aucun commentaire

Mitt Romney NOM anti - gay Michele Bachmann

L’organisation nationale pour le mariage (The National Organization for Marriage (NOM), association républicaine, a élaboré un projet en vue de la prochaine présidentielle de 2012. Celle d’éliminer définitivement toute possibilité d’autoriser le mariage gai, et ce dans n’importe quel état. Avec cet engagement, les ultraconservateurs espèrent redonner au mariage sa définition exclusivement hétérosexuelle et mettre à mort les combats des organisations LGBT pour l’égalité.

Cette déclaration du NOM prend de plus en plus de poids puisqu’elle a rallié plusieurs candidats à l’investiture pour l’élection, et non des moindres. Elle vient d’obtenir la signature de Mitt Romney, après celle de Rick Santorum et bien sûr celle Michele Bachmann, nouvelle égérie de la droite dure américaine.

Mitt Romney déjà candidat en 2008

Mitt Romney, ancien gouverneur du Massachussets, est pour sa part une figure plus ancienne du Parti républicain. Ce fervent mormon a déjà été candidat en 2008, défait par John McCain. Pressé par l’aile droite de son parti et afin de plaire aux militants les plus radicaux, celui qui est donc de nouveau candidat a donc rallié la cause des homophobes, montrant une nouvelle fois à quel point le parti conservateur américain se situera très à droite au moment de la campagne face à Barack Obama.

L’engagement du NOM propose à ses signataires quelques objectifs prioritaires. « Ces vœux du mariage » visent principalement à créer un amendement dans la constitution qui  définisse clairement le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme et rectifier la situation des états l’ayant rendu légal pour les couples homosexuels. L’organisation Log Cabin, regroupement LGBT républicain a critiqué cette initiative et tenu à exprimer son désaccord avec les engagements du NOM, expliquant que le parti refusera d’endosser cette démarche.

Crédits photo: Dave Delay.