Une pétition pour que Facebook reconnaisse le troisième sexe

Par  |  Aucun commentaire

Facebook

AllOut.org pense ici à l’être humain n’ayant pas le sentiment d’appartenir à l’un ou à l’autre de vivre pleinement sa différence. Ce choix supplémentaire est justement offert par le nouveau site de réseautage Google+. En plus d’homme et femme, vous avez le choix «autre».

C’est ce genre d’option qu’AllOut.org suggère pour le site de réseautage le plus populaire de la planète. Il dénonce la situation qui, selon l’organisation, discrimine des : «millions de gens dans le monde dont le genre ne s’accorde pas au masculin ou au féminin».

La pétition est directement adressée à la sœur de Mark Zuckerberg, Randi, responsable des campagnes à but social chez Facebook: «Pour vous, il s’agit d’un changement simple. Mais pour des millions de personnes, c’est un pas décisif pour la visibilité, la reconnaissance et surtout le respect des utilisateurs aux identités diverses».

Pas un choix volontairement discriminatoire

Si Facebook a fait le choix de limiter les genres, ce n’était pas volontairement dans un but discriminatoire. Il s’agissait plutôt de faciliter la personnalisation des profils. Ainsi, les notifications sont indiquées dans le sexe que nous avons choisi. Un troisième sexe pourrait venir compliquer les choix grammaticaux à exercer.

AllOut.org est un projet de la Fondation Purpose, une organisation américaine à but non lucratif, spécialiste des mouvements en ligne militants. L’organisme est conseillé par un groupe international d’activistes qui travaillent sur les questions du genre, de l’identité, et de l’orientation sexuelle.

Crédits photo: eston