Mariage gai: plus de 800 mariages à New York ce dimanche

Par  |  Aucun commentaire

Mariage gai New York

La chaleur accablante qui a régné ce dimanche 24 juillet n’aura pas eu raison de l’enthousiasme des nouveaux mariés. Comme prévu, des centaines de couples homos avaient choisi cette date historique pour s’unir. À New York, 823 cérémonies avaient été prévues, selon la mairie.

Cette dernière n’aura finalement procédé à une loterie pour tirer au sort les couples autorisés à se marier ce dimanche. « Débordée par les demandes affluant depuis le 5 juillet –2.661 dont 1.728 venant de couples homosexuels–, [elle] avait décidé mardi dernier [le 19 juillet NDLR.] de tirer au sort 764 couples. En fait, à la clôture du dépôt des enregistrements jeudi, il ne restait plus que 823 couples candidats, et la mairie a décidé de satisfaire tout le monde», a expliqué l’Agence France Presse.

Manifestations d’opposants au mariage gai

Dès 4h30 du matin, les couples désirant se marier  faisaient la queue pour passer devant les représentants municipaux. À Manhattan, un couple lesbien ensemble depuis 23 ans, Connie Kopelov, 85 ans (arrivée en fauteuil roulant mais qui s’est tenue debout lors de la cérémonie), et Phyllis Siegel, 77 ans, a été le premier à se dire «oui».

Phyllis Siegel, 77 ans, et Connie Kopelov, 85 ans, premier couple lesbien à se marier à Manhattan

«J’en ai le souffle coupé. Je pouvais à peine respirer. C’est renversant, le fait que ça nous arrive à nous, que nous soyons finalement reconnues par la loi et que nous puissions faire cela comme n’importe qui d’autre», a affirmé Phyllis Siegel après le mariage.

Autre couple vedette de la journée : Daniel Hernandez, 53 ans, et Nevin Cohen, 48 ans. En 2004, ils avaient poursuivi l’État de New York pour avoir le droit de se marier. S’ils ont perdu, devant une cour d’appel, en 2006, leur cas a permis une prise de conscience qui a débouché sur le vote du Sénat, fin juin, en faveur du mariage gai.

En marge des unions de dimanche, des opposants à cette nouvelle loi ont manifesté devant les bureaux de la municipalité. Néanmoins, leur nombre peu important (ils étaient seulement une dizaine selon les journalistes présents sur place) n’aura pas gâché la fête.

Crédits photo: Asterix611.