Beginners: hommage au père

Par  |  Aucun commentaire

Beginners avec Ewan McGregor

Après 45 ans de mariage, le décès de sa femme permet à Hal de vivre ouvertement son homosexualité. Une véritable renaissance s’opère alors et, sous les yeux de son fils Oliver (Ewan McGregor), l’homme de 75 ans redécouvre l’amour et le sexe, explore le monde gai, s’affirme et fait la fête. Il s’offre ainsi cinq années de liberté et de folies, qu’il savoure pleinement, avant de mourir d’un cancer.

Quelques mois après la mort de son père, Oliver expérimente l’amour à son tour quand il fait la rencontre d’Anna (Mélanie Laurent), une charmante actrice française de passage à Los Angeles. Cette nouvelle relation le replonge dans des souvenirs contradictoires. Entre une enfance marquée par un père hétéro, mais absent, et une vie de jeune adulte ponctuée par la surprenante accessibilité émotive d’un père «nouvellement» gai et épanoui, Oliver apprend à combattre son cynisme affectif.

Une réalisation et un jeu authentiques

Se déroulant chronologiquement l’une après l’autre dans le film, les deux histoires ont été tournées séparément et dans le même ordre. «Christopher et moi avons répété pendant une semaine, puis tourné pendant deux à trois. Nous avons fait la même chose avec Mélanie», a souligné Ewan McGregor lors d’une rencontre de presse organisée à Los Angeles. Cette manière de procéder aura ainsi permis à l’acteur de reproduire plus facilement le large spectre émotif que son personnage traverse.

De son côté, Mike Mills a tenu à préserver la spontanéité de ses acteurs. «Nous avons répété, mais je ne voulais surtout pas [qu’ils] s’habituent aux dialogues, explique le réalisateur. Je leur ai donc plutôt fait «jouer» des moments semblables à ceux qui se retrouvent dans le film, mais pas des scènes comme tel».

Cette réalisation discrète, mais très efficace, permet au scénario de Mills, et plus encore à ses personnages, de vivre par eux-mêmes. Le naturel qui s’en dégage permet à Beginners de sortir des rangs de la simple comédie romantique ou encore du drame habituel. Un film authentique, sans contredit.

Ci-dessous la bande-annonce de Beginners: