Le NPD en guerre contre les «guérisseurs d’homosexualité»

Par  |  Aucun commentaire

Exodus Alliance NPD gay

Ce n’est pas la première fois que le NPD dénonce les avantages dont bénéficie The Exodus Global Alliance. En novembre 2010, le parti expliquait que « des recherches rendues publiques en septembre 2010 ont révélé que l’Exodus Global Alliance bénéficie du statut d’organisme de bienfaisance enregistré au Canada. Il s’agit d’une filiale d’un organisme étatsunien qui promeut une vision de l’homosexualité considérée comme une maladie mentale pouvant être guérie par la prière et par une soi-disant « thérapie réparatrice ».

Grâce à ce statut, l’organisation homophobe est protégé sur le plan fiscal. Elle peut émettre des reçus aux fins d’impôt à leurs donateurs et obtenir un remboursement de la taxe qu’ils paient.

« Inefficaces et nuisibles »

« Ces organisations profitent de la vulnérabilité des membres de notre communauté, souvent des jeunes vivant des situations familiales difficiles et aux prises avec des sentiments de rejet de soi et de dépression, » a déclaré Randall Garrison, porte-parole du NPD pour les questions touchant la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle et transgenre (LGBTT).

Le NPD dénonce l’appui que les hommes de Stephen Harper apportent à ce genre d’association. « Elles les intimident en leur faisant croire qu’ils sont malades, qu’ils mènent une vie triste et sans issue et que leur seul espoir et de devenir hétérosexuels. Le gouvernement fédéral appuie ce genre de fausseté non scientifique », déclare encore Randall Garrison.

Dany Morin, porte-parole associé sur les questions GLBT au NPD rappelle aussi que l’association exerce ses « thérapies » « en présentant leurs activités sous un faux jour, en pratiquant la psychothérapie sans permis et en offrant des conseils médicaux qui ne sont pas fondés sur une preuve scientifique et qui sont reconnus comme étant inefficaces et nuisibles ».