Les modèles de l’amour: histoire d’une solitude

Par  |  Aucun commentaire

Les modèles de l'amour Grégory Lemay

Le livre présente en alternance les histoires d’un couple, Christèle et Geoffroy, qui gagnent leur vie en offrant des spectacles érotiques à domicile, et d’un jeune homme asocial qui vit dans le bachelor du sous-sol de la maison de sa grand-mère. Se croisent les destinées de ces protagonistes alors que ce gros garçon paumé profitera des services du couple. Les regarder faire l’amour lui procurera le sentiment de vivre enfin quelque chose de plus excitant que son quotidien habituel. Celui qui consiste à ingurgiter de l’alcool et conduire « [s]a mamie » à travers Montréal.

De rencontres en rendez-vous érotiques avec le couple, le jeune, alcoolique et impotent, finit par troquer son désir désadapté pour un crayon. D’un côté, il raconte ses propres mésaventures et obsessions, de l’autre il s’immisce dans le passé et le présent du couple magnifique, à qui il invente une vie dont les bases reposent sur leurs rencontres ponctuelles et les observations délicates qu’il en retire.

Des beaux moments malgré certains écueils

D’emblée, le paradoxe de la grande ville surpeuplée où règne une solitude désarmante, présenté sur fond de cynisme et d’humour noir, apparaît comme une combinaison proche du lieu commun. De fait, les thèmes qu’aborde l’auteur ne font pas l’originalité de ce roman.

Le je-ne-sais-quoi accrocheur de cette histoire repose plutôt sur la manière dont Grégory Lemay pénètre l’intimité de ses personnages grâce à une écriture qui a le mérite d’aller droit au but, tout en présentant une certaine pudeur devant les méandres de l’esprit humain. De beaux moments à prévoir, malgré les quelques écueils.

Crédits photo: dhammza / off.