Syrie : la blogueuse lesbienne aurait été enlevée

Par  |  Aucun commentaire

amina Syrie a gay girl in Damascus

C’est la famille d’Amina Abdallah Arraf qui a annoncé la nouvelle sur le blogue de la jeune femme. Selon sa cousine, Rania, c’est le lundi 6 juin, vers 18h (heure locale), dans les rues de Damas, que l’opposante ouvertement lesbienne a été kidnappée par trois jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’années, armés selon des témoins.

La professeure d’anglais aurait tenté de se défendre, frappant l’un de ses agresseurs. Les trois hommes l’auraient ensuite traînée de force dans une voiture sur laquelle certains disent avoir vu un autocollant vantant la gloire du régime en place. La cousine d’Amina Abdallah Arraf évoque une opération des services secrets syriens.

Aucune hypothèse n’est écartée

Depuis, la famille n’a eu aucune nouvelle. Aucune hypothèse n’est à écarter, y compris une exécution sommaire. Une pétition a été lancée sur Internet pour demander sa libération.

C’est il y a plusieurs mois que la Syrie a été gagnée par un vent de contestation contre la dictature de Bashar al-Assad. Ce dernier a choisi de réprimer la révolte par la force et le nombre de victimes se compte par centaines.

Amina Abdallah Arraf était devenue ces dernières semaines un symbole de cette opposition. La jeune femme, née aux États-Unis, n’a jamais caché son orientation sexuelle alors que l’homosexualité est punie par la loi syrienne.

Crédits photo: Facebook.