Allemagne : du sucre pour traiter l’homosexualité

Par  |  Aucun commentaire

Traitement homéopathique contre l'homosexualité en Allemagne

L’idée prête d’abord à sourire, tant elle apparaît grotesque. L’Union catholique des médecins (UCM), organisme médico-religieux allemand qui se fait également appeler la « voix de la communauté médicale catholique », propose de guérir l’homosexualité grâce à des psychothérapies, des conseils religieux et surtout des outils homéopathiques où l’on retrouve notamment du Globuli, petites pilules composées essentiellement de sucre.

C’est le site Telepolis qui a découvert cette démarche qui fait scandale. « Nous savons qu’un certain nombre de gens avec des sentiments homosexuels se trouvent dans une situation d’urgence sur les plans spirituel et psychologique et souffrent grandement », s’est justifié Gero Winkelmann, chef de l’UCM, qui a répondu par écrit au quotidien allemand Der Spiegel.

Une « insulte » et un « manque de respect »

Selon lui, « si quelqu’un est malheureux ou sent qu’il y a une urgence, il doit pouvoir avoir des options qui s’offrent à lui, pour l’aider, grâce à nous ». Pour tenter de convaincre du bien-fondé de son traitement, l’UCM a même posté sur son site le témoignage satisfait d’un homme gai ayant soi-disant suivi les conseils de l’organisme religieux.

Tout cela a déclenché la colère de la communauté GLBT. La Fédération gaie et lesbienne d’Allemagne parle d’une « insulte » et d’un « manque  de respect pour les homosexuels et bisexuels ». « Ces offres sont dangereuses. Elles utilisent l’insécurité de jeunes homos ou bisexuels ainsi que celle de leurs parents. De telles thérapies risibles sont problématiques parce qu’elles peuvent être déstabilisantes », a indiqué la porte-parole de l’organisation, Renate Rampf.

Crédits photo: epSos.de