La sélection DVD de RG

Par  |  Aucun commentaire

Black Swan Philip Morris Incendies Crime d'amour

Incendies (Sortie le 15 mars)

Le Québec a vécu une déception à l’unisson quand, à la cérémonie des Oscars où il était sélectionné dans la catégorie meilleur film étranger, Incendies a perdu contre le film danois In a Better World de la réalisatrice Suzanne Bier. L’œuvre de Denis Villeneuve, adaptée de la pièce du même nom de Wajdi Mouawad avait conquis la critique d’ici et d’ailleurs avec son histoire tragique sur l’amour filial. Les jumeaux Marwan viennent de perdre leur mère Nawal, décédée après avoir été plongée dans un silence prolongé. C’est à la lecture de son testament qu’ils découvriront qu’ils ont un frère, et que leur père est toujours en vie. Les jumeaux partiront alors vers le pays d’origine de leur mère pour y découvrir les secrets du passé de celle-ci, sur fond de guerre civile.

Le cygne noir (Sortie le 29 mars)

Dernier film du réalisateur Darren Aronofsky, Le cygne noir était sélectionné dans cinq catégories lors de la dernière cérémonie des Oscars. L’actrice Natalie Portman est d’ailleurs repartie avec la plus haute distinction remise à une actrice. Darren Aronofsky a cependant vu l’Oscar du meilleur film lui échapper (revenu au Discours du roi). Campé dans l’univers exigeant du ballet, Le cygne noir raconte l’histoire de Nina, une jeune ballerine étoile qui décroche le rôle titre dans le Le lac des cygnes. Cette double interprétation (le cygne blanc et son opposé, le noir) exerce une telle pression sur la danseuse qu’elle sombre rapidement dans un délire psychotique, obsédée de façon ambiguë par sa rivale, la sensuelle Lily, interprétée par Nina Kunis.

Crime d’amour (Sortie le 29 mars)

Dans le décor aseptisé des bureaux français d’une puissante multinationale américaine, deux femmes s’affrontent. La jeune et belle Isabelle (Ludivine Sagnier) travaille sous les ordres de Christine (Kristin Scott Thomas), une femme de pouvoir qu’elle admire sans réserve. Convaincue de son ascendant sur son bras droit, Christine entraîne Isabelle dans un jeu trouble de séduction et de domination. Mais quand sa protégée prend de l’assurance au travail et se lie avec un de ses anciens amants, la patronne s’enrage. Harcèlement moral et dureté des relations de travail: le tableau que dresse Alain Corneau  du monde de l’entreprise peut paraître caricatural. Il ne se veut pourtant ni sociologique ni réaliste. Il n’est qu’un décor destiné à rendre crédible la confrontation entre deux femmes.

Je t’aimerai toujours Phillip Morris (Sortie le 19 avril)

On attend ce film depuis bien longtemps. Il a tardé à sortir en salle en Amérique du Nord. Pour le DVD c’est 19 avril que vous pourrez voir l’histoire d’amour unissant à l’écran Ewan McGreggor et Jim Carrey. Le récit est basé sur les événements réels de l’artiste trompeur et imposteur Russell de Steven. Alors qu’il est incarcéré, ce dernier tombe amoureux de son compagnon de cellule, Phillip Morris. Après la libération de celui-ci, Russell de Steven s’échappe du pénitencier à quatre reprises pour retrouver son amant. Cette comédie romantique a obtenu un certain succès en Europe où le film est sorti bien avant d’être en salle aux États-Unis.

Quelque part (Sortie le 19 avril)

Après l’échec critique de Marie-Antoinette, on attendait avec impatience la dernière œuvre de la grande Sofia Coppola. Avec Quelque part, la fille du mythique Francis Ford Coppola nous livre une histoire toute simple et personnelle sur la relation d’un acteur hollywoodien, Johnny Marco, avec sa fille Chléo. À travers un enchaînement de scènes hypnotiques, la réalisatrice nous présente l’univers superficiel de l’acteur qui soir après soir, fait la fête et des rencontres sans lendemain, jusqu’à ce que son ex-femme lui confie pour une période indéfinie la garde de Chléo. C’est au contact de sa fille que Marco perdra l’impression de tourner en rond et de n’aller nulle part.