Australie: des militaires outaient leurs collègues sur Facebook

Par  |  Aucun commentaire

Soldats Australiens Facebook homophobie

Le groupe Facebook, intitulé It is your right to know who is biting the pillow (C’est votre droit de savoir qui mord l’oreiller), est désactivé depuis huit mois, mais le Sydney Morning Herald rapporte que ses 80 membres courent toujours. Le manque de ressources allouées à cette enquête serait en cause selon ce journal.

Une page de dénonciation

Le créateur de la page a essayé d’entreprendre un fichage des militaires gais pour faciliter les campagnes d’intimidation envers ces derniers. Si l’Australie a aboli les lois excluant les gais des forces armées en 1992, l’homophobie n’y a toujours pas disparu.

Ce type de propagande haineuse a un effet dévastateur sur le moral des troupes gaies. Le major Paul Morgan a été « dénoncé » en tant qu’homosexuel sur cette page. Ce psychologue ayant servi en Irak est profondément blessé. « J’ai donné toute ma vie d’adulte à l’armée et cette inaction met en pièce toute ma motivation », explique-t-il. Il affirme qu’un de ses amis a déjà reçu des menaces de mort depuis l’ouverture de ce site.

Crédits photo: Aust Defence Force.