Australie : des « guérisseurs » de gais exclus par des catholiques

Par  |  Aucun commentaire

St Columban College Miracle Christian Center

La direction du Collège a pris cette décision après avoir eu vent du sujet de la conférence du Miracle Christian Center. Elle a expliqué aux médias qu’elle n’a pas été, à l’origine, informée correctement sur les buts de cette activité. « Le groupe a délibérément caché la vraie nature du contenu de cette réunion », a déclaré la directrice Ann Rebgetz.

Le président du Miracle Christian Center, Dorian Ballard, rejette les accusations d’homophobie. « Nous ne sommes pas homophobes, déclare celui-ci, plusieurs d’entre nous ont déjà eu un mode de vie homosexuel. »

« Victime » de discrimination

L’organisateur défend l’importance de laisser les différents points de vue s’exprimer sur le sujet. Il avoue ne pas avoir informé l’école sur la nature des débats devant y avoir lieu, mais il donne tout de même le statut de victime à son organisme. « Nous sommes encore discriminés », conclut-il.

L’auteur de la page Facebook dénonçant la tenue de cette conférence, un ancien élève du collège nommé Lexi Ryan, s’est dit satisfait de la tournure des évènements. « Ils ont pris la bonne décision », affirme-t-il.

Crédits photo: Anthony Dodd.