Affaire Jean Tremblay/MLQ: l’association laïque demandent des dons au public

Par  |  Aucun commentaire

Jean Tremblay MLQ

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay (photo), a décidé de porter en appel le jugement du Tribunal des droits de la personne rendu le 9 février dernier. Selon ce verdict, le maire devait «cesser la récitation de la prière lors des assemblées publiques municipales et de retirer les symboles religieux des salles du conseil», rappelle le MLQ et les porte-parole des Intellectuels pour la laïcité, dans un communiqué de presse.

Pour les deux mouvements, ce jugement «converge avec le contenu de la Déclaration pour un Québec laïque et pluraliste  ainsi qu’avec un mémoire présenté au nom des Intellectuels pour la laïcité à la commission parlementaire sur le projet de loi 94. Ces deux prises de position demandent de proscrire les signes religieux ostensibles de la part des représentants de l’État».

Bientôt un recours auprès la Cour suprême ?

Cette affaire judiciaire qui prend de l’ampleur nécessite un financement. «Le maire Jean Tremblay  a déjà dépensé 60 000$ de fonds publics pour contester un premier jugement dans une cause semblable à Laval, n’a pas hésité à recourir aux services municipaux pour recueillir des dons privés destinés à financer son appel. Cette campagne, appuyée par les organisations religieuses, lui a rapporté à ce jour près de 150 000$», peut-on lire dans le communiqué de presse.

Les adversaires du maire dans cette affaire souhaitent eux aussi pouvoir récolter de fonds, puisque, rappellent-ils, «les procédures d’appel entraîneront des frais très élevés pour le Mouvement laïque québécois qui soutient le plaignant dans cette cause. Le MLQ ne bénéficie d’aucun financement public et ne peut émettre de reçu pour exemption fiscale; il ne compte que sur le bénévolat et les dons de ses membres et sympathisants pour assurer la défense de la liberté de conscience et la laïcité de l’État.»

[DDET Lire la suite…]

Objectif : 100.000$

La nouvelle procédure pourrait même être suivie d’un dernier recours devant la plus haute institution du pays, la Cour suprême du Canada. D’où la campagne de récolte de fonds du le MLQ auprès du public. Avec un objectif : 100.000 dollars

À titre de signataires de la Déclaration pour un Québec laïque et pluraliste, nous vous invitons à poser un geste concret pour la défense de la laïcité de l’État en contribuant généreusement à cette campagne. Nous vous invitons également à faire circuler cet appel dans vos réseaux sociaux et nous vous remercions à l’avance de votre contribution.

Pour faire un don, via Paypal, cliquez ici ou par chèque à l’adresse suivante :

Mouvement laïque québécois
C.P. 32132, Succ. St-André,
Montréal (Québec) H2L 4Y5

Crédits photo: Khayman.
[/DDET]