Mariage gai: les Républicains américains contre-attaquent

Par  |  Aucun commentaire

John Boenher Barack Obama mariage gay

Les Républicains tiennent les rênes d’une parti du pays et l’ont rappelé ces derniers jours. C’est par l’intermédiaire du président de la Chambre des Représentants (où ils détiennent la majorité), John Boehner, que les conservateurs américains sont passés à l’offensive sur la question du mariage gai.
John Boehner (à gauche sur la photo) a ainsi annoncé dans un communiqué, le 4 mars, qu’il était prêt à rassembler un groupe de parlementaires en vue «d’actions en justice» pour venir en aide à la loi dite de «Défense du mariage». La DOMA, adoptée dans les années 90, a vu son efficacité mis à mal il y a quelques jours par Barack Obama lui-même.

«Défendre un texte de loi indéfendable»

Le président a ainsi demandé au ministère de la Justice de ne plus défendre cette loi devant la justice, notamment lors d’affaires traitant du mariage gai. Il juge en effet inconstitutionnel ce texte qui définit le mariage comme la stricte union entre un homme et une femme. Le geste de Barack Obama a été salué par de nombreuses associations gaies et lesbiennes.
«La constitutionnalité de cette loi devrait être déterminée par la justice et certainement pas de manière unilatérale par le président», a réagi John Boehner. Selon lui, «il est regrettable que l’administration Obama ait ouvert ce débat décisif au moment où les Américains veulent que leurs dirigeants se concentrent sur l’emploi et les difficultés économiques».
L’ancienne chef démocrate de la Chambre des Représentants (au milieu sur la photo) a pour sa part estimé que les déclarations de John Boehner «allaient dans le mauvais sens de l’histoire et du progrès». Selon Nancy Pelosi, son successeur «met la Chambre dans la position de devoir défendre un texte de loi indéfendable».
Crédits photo: David Silver