Têtu reste entre les mains de Pierre Bergé

Par  |  Aucun commentaire

Têtu

Têtu n’est plus à vendre. Le magazine gai payant le plus vendu de la francophonie reste (encore pour quelques temps en tout cas) la propriété de Pierre Bergé. Dans son communiqué, ce dernier explique qu’il a l’intention de « renouveler sa confiance à l’équipe dirigée par le directeur de la rédaction Gilles Wullus, aux côtés de Jean-Marc Gauthier, directeur délégué ».
Ces deux hommes devront dans les prochains mois freiner la diminution de diffusion de la publication – voire, si possible, inverser la tendance – et développer les revenus publicitaires tant pour le site web que pour la version papier. L’équipe annonce qu’ils vont offrir une nouvelle formule pour la rentrée 2011.

Autour de deux millions d’euros de pertes par an

L’esprit de cette formule est déjà initié depuis 2010, amorcé par le nouveau directeur artistique Nicolas Valoteau. Ce concept vise à ancrer Têtu dans le «cœur de la cible gaie, tout en faisant évoluer le magazine vers un masculin d’information et de divertissement plus adapté aux attentes des lecteurs d’aujourd’hui».
Têtu génère un chiffre d’affaires annuel chiffré à 3.5 millions d’euro. Depuis quelques années, les pertes sont quant à elle estimées à deux millions d’euros par an.