Facebook prend en compte l’avancée des droits GLBT

Par  |  Aucun commentaire

Facebook situation relationnelle

«Union civile», «Partenariat domestique». Tels sont les nouveaux termes disponibles depuis le 18 février sur Facebook afin de définir sa situation personnelle. Auparavant les gais et lesbiennes avaient le choix entre «mariés» ou «fiancés» (et aussi plus simplement «en couple»). Bref, rien de forcément adapté à la situation qu’ils connaissaient au quotidien.

Soutien d’associations GLBT

Depuis le 18 février, les internautes inscrits au Canada, aux États-Unis, en France, en Australie ou encore au Royaume-Uni peuvent ainsi bénéficier de cette avancée jugée indispensable par les responsables du site.
«C’était une fonctionnalité très demandée par les utilisateurs», explique ainsi Andrew Noyes, directeur des communications de politique publique Facebook. Pour lui, il s’agit de «proposer des options afin que les gens puissent vraiment et authentiquement rendre compte de leurs relations sur Facebook». L’initiative a reçu le soutien de plusieurs organisations GLBT. Facebook a toujours été perçu par nombre de ces dernières comme un réseau homosympa, prenant en considérations les problématiques liées à la communauté.
Crédits photo: Rutty.