Hockey: Sean Avery prêt à combattre l’homophobie

Par  |  1 commentaire

Sean Avery

«S’il existe un enfant qui, au Canada ou où que ce soit, joue [au hockey], aime vraiment ça, et a envie de continuer mais qui a peur de sortir du placard, alors je lui dis de décrocher son téléphone et d’appeler Donald Fehr (le directeur exécutif de la ligue de hockey) pour lui demander qu’il me réserve un billet d’avion. Je me tiendrai à ses côtés pendant qu’il dira à ses coéquipiers qu’il est gai. Peut-être que si Sean Avery est là, ça leur posera moins de problèmes».

«Moi aussi je me fais siffler»

Les mots de Sean Avery sont engagés et détonnent d’autant plus que l’univers du hockey n’est pas connu pour sa très grande ouverture concernant l’homosexualité. Être gai reste même tabou dans ce sport plutôt dur et macho.
Le hockeyeur canadien qui joue actuellement pour les Rangers de New York en convient d’ailleurs lui-même : il y a «sans doute plusieurs joueurs homosexuels en NHL [le championnat de hockey américain, NDLR.], mais je ne sais pas si quelqu’un aura assez de courage [pour sortir du placard]. La réaction des fans des autres équipes pourrait être rugueuse». Pour autant, il ne pense pas que «ce serait si problématique que cela. Moi aussi je me fais huer peu importe où j’aille».

1 Comment