Le premier musée américain sur l’histoire des GLBT ouvre ses portes à San Francisco

Par  |  Aucun commentaire

museegai

L’idée de la Société d’Histoire GLBT (un centre de recherche et d’archives né en 1985), qui pouvait sembler un peu folle au départ, a donc été menée à bien. Pour la première fois aux États-Unis et la deuxième dans le monde, un musée de l’histoire GLBT voit le jour. Et quelle autre que San Francisco pour l’accueillir ?
Des lunettes de soleil de l’icône politique Harvey Milk à des manuscrits d’activistes, en passant par… des jouets sexuels, les concepteurs du musée ont misé sur la diversité. Les visiteurs «découvriront des trésors provenant de[s] archives qui reflètent des histoires fascinantes survenues depuis un siècle dans la vie GLBT. Nous avons voulu créer un musée aussi riche, hétéroclite et surprenant que peut être la communauté GLBT elle-même», explique Paul Boneberg, directeur exécutif de la Société d’Histoire.

Les dons et les sponsors pour vivre

Deux expositions sont actuellement au programme. L’une intitulée «Notre vaste passé queer: célébrer l’histoire GLBT» retrace la vie gaie à San Francisco à travers 20 thèmes clefs. L’autre rassemble la collection (journaux, vidéos, photos) de la Société d’Histoire et court sur ces 25 dernières années.
Une exposition d’une durée de onze mois, débutée en 2008 peu après la sortie du film Milk, a servi de galon d’essai pour montrer la viabilité économique du musée. Celui-ci, situé à quelques pas de la Castro Street, vivra des dons et de ses sponsors. Quelque 250.000 dollars sont nécessaires pour sa première année.