Les gais accusés aussi d’être responsables des inondations!

Par  |  Aucun commentaire

inondationsaustra

Etremag vous avait parlé le 11 janvier de l’incroyable vidéo d’une évangéliste faisant un lien entre les oiseaux tombés du ciel aux États-Unis et l’abrogation du Don’t Ask, Don’t Tell. Voilà que les fondamentalistes américains récidivent ! La Philadelphia Church of God (PCG) affirme ainsi que les inondations meurtrières (une vingtaine de morts et une quinzaine de disparus) qui frappent actuellement le Queensland, région du nord-est de l’Australie, sont la faute des gais et des lesbiennes.

De nouvelles tragédies à prévoir

Dans son magazine en ligne The Trumpet, l’église extrémiste explique ainsi que «Dieu a dit de cette nation rebelle qui accueille l’infâme défilé homosexuel de Mardi gras [à Sydney, NRDL.]: ”Leur vin est pire que celui de Sodome et des champs de Gomorrhe – à moi appartient la vengeance et la récompense car le jour de leur calamité est proche”.»
Ces doux Américains affirment même que ce drame «ne sera pas le dernier à frapper à court terme les nations anglo-saxonnes».