Johnny Weir, première sortie du placard de 2011

Par  |  Aucun commentaire

weir

Le magazine People publie dans sa nouvelle édition des extraits de l’autobiographie de Johnny Weir, «Bienvenue dans mon monde». Le patineur y explique qu’être gai n’est qu’une infime partie de son identité et qu’il n’a pas honte de l’être. Il ajoute espérer pouvoir être un modèle pour d’autres.
Par le passé, le patineur reconnu pour l’exubérance de ses costumes s’était fait étonnamment discret sur la question, affirmant que certaines choses étaient sacrées pour lui : son deuxième prénom, les gens avec qui il couche et la marque de crème hydratante pour les mains qu’il utilise…

Marqué par la vague de suicides aux États-Unis

Il justifie cette volte-face par la médiatisation du suicide chez les jeunes homosexuels : « Puisqu’il y a des jeunes qui se tuent et qui ont peur en restant dans le placard, j’espère qu’au moins une personne trouvera de la force en découvrant mon histoire ».
Rappelons que pendant les Jeux olympiques d’hiver de Vancouver de 2010, Claude Maihot et Alain Goldberg ont tenu des propos désobligeants sur l’aspect féminin du patineur. Les deux animateurs québécois avaient ensuite présenté leurs excuses publiques.
Crédits photo: weir.ru