James Franco s’intéresse à l’acteur gai Sal Mineo

Par  |  Aucun commentaire

franco

Franco a visiblement un intérêt pour l’homosexualité. Le bel acteur révélait d’ailleurs récemment ne pas être dérangé que certains puissent croire qu’il est homosexuel, et qu’il ne serait pas gêné d’être confiné à ce casting, si les rôles offerts sont intéressants. Après Milk et Howl l’acteur a réalisé un court métrage expérimental dans le cadre d’une exposition intitulée Masculinity and me avec un discours qualifié par le New York Magazine de «sous-théorie queer».

Partenaire de James Dean

Pour son nouveau projet, il a choisi de s’intéresser à la vie de Sal Mineo, acteur adulé par la jeunesse américaine des années 50. Le comédien a été plusieurs fois nominé aux Oscars, notamment pour son rôle au côté de James Dean dans Rebel Without a cause, film dans lequel il interprétait un jeune garçon délinquant à la sexualité ambigüe. Un baiser entre lui et Dean a même été coupé au montage final du film. Étonnant pour un film précédant la révolution sexuelle.
Issu d’une famille d’immigrés siciliens, Sal Meneo est arrêté pour vol à l’âge de 10 ans et choisit l’école d’acteurs pour échapper à la maison de redressement. De par ses origines, et le milieu dans lequel il évolue, l’acteur a beaucoup de mal à assumer son homosexualité. Vers la fin des années 60, après avoir publiquement admis son orientation sexuelle, il tente avec difficulté de changer l’image de jeune garçon qui lui est constamment confié au cinéma.

[DDET Lire la suite…]

Assassiné en 1976

Cette période marque aussi le début d’un comportement autodestructeur en s’attaquant à des projets controversés. En 1969, il expérimente la mise en scène avec Fortunes and mens eyes dans lequel il joue aussi au côté de Don Jonhson. La pièce se déroule essentiellement en prison et fait scandale, tant l’homosexualité y tient une place majeure.
Il finit par trouver un peu de bonheur dans sa relation amoureuse avec l’homme de théâtre Courtney Burr. Au moment où il s’apprête à remettre sa vie professionnelle sur les rails, il est brutalement assassiné par Lionel Ray en rentrant à son domicile, le 12 février 1976. Le meurtrier, un toxicomane, ne savait rien de sa victime et n’en voulait qu’à son argent.
C’est donc à se personnage oublié dont l’histoire a été racontée par Michael Gregg Michaud dans Sal Mineo: A Biography que James Franco a décidé de s’intéresser. Pour le moment l’acteur dit ne pas avoir idée de la distribution. Impossible donc de savoir si des vedettes hollywoodiennes participeront à cet audacieux projet.

[/DDET]