Avant Cannes, le dernier Dolan déjà vendu à travers le monde

Par  |  Aucun commentaire

Juste la fin du monde, le sixième film du réalisateur Xavier Dolan, a été vendu à travers le globe, et ce, avant sa présentation en Compétition officielle au 69e Festival de Cannes.

 

Depuis l’annonce des ventes au Royaume-Uni (Curzon Artificial Eye), à l’Italie (Lucky Red) et au Japon (Pictures Dept) avant même l’ouverture du Marché de Cannes 2015, Seville International a confirmé la vente du film dans un nombre important de territoires clés dont l’Allemagne (Weltkino), le Benelux (ABC Cinemien), la Scandinavie et l’Islande (Scanbox), l’Espagne (Avalon), la Suisse (Praesens), le Portugal (Alambique), la Grèce/Cyprus (Seven Films), l’Australie (Transmission), l’Amérique du Sud (California Filmes), la Turquie (Kurmaca), la Pologne (Hagi), la Russie/CEI (A-One Films), l’ex-Yougoslavie (Discovery Films), la République slovaque et la République tchèque (Aerofilms), la Roumanie (Independenta), les Pays Baltes (Spektr), Israël (Lev Films), la Corée du Sud (At9 Films), Hong Kong (Edko), la Chine (Lemon Tree), Taïwan (Filmware International), ainsi qu’à Skeye Inflight Entertainment pour les lignes aériennes.

 

Cette année, Seville International présentera le film aux acheteurs américains, le dernier territoire d’importance où le film n’a pas encore été vendu.

« Xavier est un cinéaste unique et visionnaire dont les thèmes, authentiques et profondément humains, se transportent sans effort à travers les langues et les frontières. Cet engouement phénoménal au niveau international est en voie de devenir la norme pour ses projets. Nous sommes fiers de partager le fruit de nos efforts en annonçant l’ensemble des ventes effectuées à ce jour et nous avons hâte de partager ce film incroyable avec tous nos partenaires lors de sa première mondiale à Cannes le mois prochain », affirme Anick Poirier, de Seville International.

 

Juste la fin du monde est adapté de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce, et raconte l’après-midi en famille d’un jeune auteur qui, après 12 ans d’absence, retourne dans son village natal afin d’annoncer aux siens sa mort prochaine. Juste la fin du monde met en vedette Nathalie Baye (Laurence Anyways, Catch Me If You Can), Vincent Cassel (Black Swan, Mesrine : L’Ennemi public nº1 et L’Instinct de mort), Marion Cotillard (Deux jours, une nuit, De rouille et d’os, La Vie en Rose), Léa Seydoux (Spectre, The Grand Budapest Hotel, La vie d’Adèle) et Gaspard Ulliel (Saint Laurent, Hannibal Rising). Juste la fin du monde est une coproduction Canada-France produite par Nancy Grant et Xavier Dolan (Sons of Manual), Nathanaël Karmitz (MK2), ainsi que Sylvain Corbeil.

 

.