L’ADISQ rend hommage à Michel Louvain

Par  |  Aucun commentaire

Le Gala de l’ADISQ a remis son Prix Hommage cette année à Michel Louvain pour l’ensemble de sa carrière et de son œuvre depuis plus de 50 ans. Michel Poulin débute en 1956, alors qu’il remplace son frère qui, dans un orchestre, chante sous le nom d’André Roc. Il change son nom pour Mike Mitchell, Mike Poulin, Michel Paulin, et adopte enfin le nom de Michel Louvain.

MichelLouvain 1958
Il tente par la suite sa chance dans les cabarets à Québec et à Montréal, où il remporte un concours d’amateurs, au cabaret El mocambo. Il se produira dans plusieurs cabarets montréalais à la fin des années 1950, dont le célèbre Casa Loma. Alors qu’il chante au Chez Gérard à Québec, en mai 1958, il se voit offrir l’occasion de chanter son succès Buenas noches mi amor au Gala des Splendeurs devant 20 000 personnes au Colisée: c’est le succès immédiat qui déclenchera une véritable frénésie à travers tout le Québec. Il devient la coqueluche des Québécoises. Dans la première moitié des années 1960, il se maintient au sommet des palmarès avec les ballades sentimentales Louise, Sylvie, Lison, La ville pleure, Auprès de ton cœur, Buenas noches mi amor, Pourquoi donc as-tu brisé mon cœur et surtout Un certain sourire et l’incontournable La dame en bleu. À la télévision, il anime Sous le ciel de Montréal à Télé-Métropole, avec Lise Watier (1963-1964), Ciel d’été (1965) et Nous les amoureux, avec Monique Gaube (1965-1966). Il est élu Monsieur Radio-Télévision, au Gala des artistes den 1965.

Michel louvain
Michel Louvain conserve toujours sa popularité de chanteur et d’animateur et se voit confier de 1986 à 1992 sur TVA l’animation de l’émission de télévision quotidienne « De bonne humeur ». Cette émission de variété obtient un bon succès auprès du public. Par la suite, le chanteur repart en tournée à travers le Québec.
Michel Louvain effectue un retour sur disque en février 2011 en publiant un nouvel album intitulé Je n’ai pas changé, réalisé par Nicole Martin et Lee Abbott.
Tombeur de ces dames depuis les débuts de sa carrière, Louvain a toujours été très discret sur ses amours, mais la vadrouilleuse Francine Grimaldi l’a été beaucoup moins en déclarant à un magazine gai l’an dernier que Michel Louvain était un ami avec qui elle aimait aller danser dans les discothèques et qu’elle avait ‘pleuré les peines d’amour de Michel Louvain autant que s’il avait pleuré pour une fille’.

Michel Louvain mélancolie