Première fierté à Chypre malgré l’opposition de l’Église orthodoxe

Par  |  Aucun commentaire

La première fierté LGBTorganisée à Chypre, qui se tiendra le 31 mai , fait face à de virulentes critiques de l’Église chypriote, rapporte SudInfo.be. Elle a néanmoins reçu jeudi le soutien de l’acteur britannique Stephen Fry. « J’invite l’Église chypriote à rejoindre un monde civilisé, éduqué et aimant, auquel appartiennent déjà des chrétiens comme les Quakers, les unitaires, de nombreux anglicans et d’autres confessions, en reconnaissant le caractère naturel et sans menace de l’homosexualité », a déclaré l’acteur britannique engagé dans la défense des droits des homosexuels, notamment en Russie, dans les colonnes du quotidien Cyprus Daily.

La puissante Église orthodoxe de Chypre avait réagi négativement à l’annonce de la tenue d’une fierté, expliquant « regretter l’attitude et le mode de vie de certains de nos concitoyens . La Parole de Dieu condamne l’homosexualité comme une « aberration morale » et les relations homosexuelles « ne constituent pas un choix de vie normal », avait dit l’Église.