La Ligue canadienne de football colle une amende aux propos homophobes

Par  |  Aucun commentaire

Un peu de justice ne peut pas nous faire de mal et c’est un beau signe d’évolution qu’on peut voir ici, surtout dans le domaine du football.

Déjà relatée dans la presse internationale, comme ici dans la presse québécoise, la nouvelle se savoure:

La Ligue canadienne de football a imposé une amende au receveur de passes Maurice Price, des Stampeders de Calgary, après que celui-ci eût tenu des commentaires désobligeants à l’endroit de Michael Sam, des Rams de St. Louis.

Sam, un ailier défensif, est devenu ce week-end le premier athlète ouvertement homosexuel à être repêché par une équipe de la NFL, car il avait embrassé devant une caméra de télévision son compagnon lorsqu’il a appris qu’il allait jouer pour les Rams de Saint-Louis. La scène a été jouée en boucle depuis sur d’autres chaînes durant la fin de semaine. Si beaucoup ont été émus et attendris, certains joueurs ont été choqués. Ils l’ont rapidement fait savoir sur Twitter. Don Jones, des Dolphins de Miami, a trouvé les images « horribles », mais il s’est finalement excusé après que son club lui ait infligé une amende. L’équipe a demandé à Jones de suivre un programme de sensibilisation avant de pouvoir retourner au camp d’entraînement. Il s’est excusé pour ses commentaires.

Maurice Price, lui, disait être scandalisé que des joueurs de football aient été sanctionnés pour avoir critiqué Michael Sam:

« Ma foi ne me permet pas D’ACCEPTER ce qui s’est passé durant la fin de semaine! Désolé, mais je ne suis pas désolé! #AdametEve #PasAdametAdam « , a écrit sur Twitter Maurice Price. Le tweet a été effacé quelques heures après sa publication.

La réaction de la direction de l’équipe des Stampeders a été cinglante. « Les Stampeders de Calgary sont outrés par les commentaires insultants qui ont été faits sur le compte Twitter de Maurice Price. Les commentaires sont répugnants et ne reflètent en aucun cas les vues et les valeurs de l’organisation. Cet évènement sera désormais traité à l’interne », indique la direction de l’équipe dans un communiqué de presse envoyé lundi soir.

maurice-price_twitter

maurice-price_twitter

Le receveur des Stampeders avait par la suite cherché à préciser sa pensée. «Je souhaite à Michael Sam le meilleur et j’espère qu’il aura une carrière fantastique. Ce n’est rien de personnel contre lui. Les gens croient que j’ai dit qu’il n’aurait pas dû être repêché dans la NFL, ou qu’il ne devrait pas y avoir d’athlètes gais. Ce n’est pas du tout le cas. Je parlais de l’homosexualité en général. En tant que Chrétien, ce n’est pas quelque chose que je peux accepter.»

Le montant de l’amende n’a pas été dévoilé. «La LCF ne tolérera aucune forme de discrimination, a déclaré le commissaire Mark Cohon, par voie de communiqué. Qu’il s’agisse de la race, de la religion ou de l’orientation sexuelle, nos valeurs sont celles de l’acceptation et de l’égalité. Nous soutenons les athlètes ouvertement gais dans notre ligue et dans la communauté sportive