Une sculpture humaniste devient une orgie gaie au Michigan

Par  |  Aucun commentaire

Une sculpture représentant la solidarité humaine dans une ville du Michigan a été déplacée suite aux protestations homophobes des habitants qui la comparaient à une orgie gaie.

Dans la petite ville de 20 000 habitants, Adrian dans l’État du Michigan aux Etats-Unis, la sculpture « Blue Human Condition » (Condition humaine en bleu), de l’artiste Mark Chatterley, a provoqué un véritable scandale lors de sa présentation dans le parc à côté de l’hôtel de ville.

L’œuvre représente sept corps humains de sexe indéterminé qui s’appuient les uns contre les autres. Son créateur a déclaré au Huffington Post que le sens de son oeuvre était que « dans la vie d’aujourd’hui, nous ne pouvons pas survivre seuls. Nous devons nous soutenir les uns les autres ».

Mais l’opinion des habitants est tout autre. Ils l’ont qualifiée « d’abomination » et estimé qu’elle n’était pas moins qu’une « orgie gaie » en sculpture. Le pasteur local Rick Strawcutter en a profité pour ajouter qu’elle était « une perversion » et y voit « un signe comme quoi la ville était abandonnée à Sodome », liant la sculpture à une décision de la Ville qui a adopté une ordonnance anti-discrimination protégeant les personnes LGBT.

Sur le site de la municipalité, un internaute répond aux moqueries des militants LGBT, expliquant qu’il est «malhonnête de dire que nous avons l’esprit mal tourné et que nous sommes des prudes réprimés sexuellement», ajoutant que «ses enfants de 10, 11 et 13 ans avaient tous trouvé la sculpture ‘dégoûtante’, et évitaient de passer à proximité».

Devant le tollé de nombreux habitants homophobes de la commune, la statue de Chatterley a été recouverte d’une bâche avant d’être déplacée dans un parc municipal, à l’abri des regards.

Statue Michigan01_Twtter