Pierre Samson remporte le Grand Prix du livre de Montréal

Par  |  Aucun commentaire

Pierre SamsonL’auteur du roman La maison des pluies, Pierre Samson, a remporté lundi le Grand prix du livre de Montréal. Une bonne nouvelle pour lui à quelques jours de l’ouverture du 36e chapitre du Salon du livre de Montréal.

Publié aux Éditions Les herbes rouges, La maison des pluies a été préféré aux quatre autres finalistes: Des voix stridentes ou rompues de Martine Audet (Les Éditions du Noroît); Pourquoi Bologne d’Alain Farah (Le Quartanier); Promenades dans nos dépôts lapidaires de Marcel Labine (Éditions Les Herbes rouges); Le mur mitoyen de Catherine Leroux (Les Éditions Alto). La cérémonie s’est déroulée à la Chapelle historique du Bon Pasteur dans le cadre de la 3e Saison de lecture, qui bat son plein jusqu’au 25 novembre.

M. Samson, né à Montréal en 1958, habite en ce moment au Japon, et ce, pour quelques années encore, car il y prépare son prochain livre.

«L’automne est un moment fort de promotion de la lecture à Montréal. Des auteurs, bibliothécaires, éditeurs, libraires, promoteurs d’événements littéraires, intervenants du milieu de l’éducation et passionnés de lecture invitent les Montréalais à découvrir les bijoux littéraires de nouvelles plumes ou d’auteurs de renom lors d’une visite à une bibliothèque, une librairie, un salon du livre ou même durant un trajet en autobus de la STM grâce au nouveau projet pilote «Lire vous transporte». C’est avec des œuvres de qualité telles que La maison des pluies de Pierre Samson que l’on sensibilise les jeunes et les moins jeunes au plaisir de la lecture, tout en contribuant à la promotion de l’excellence en création littéraire et au dynamisme du milieu montréalais de l’édition. Félicitations M. Samson!», a dit le conseiller de ville dans l’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, district de Saint-Michel, Frantz Benjamin.

Ils encensent La maison des pluies:

«La maison des pluies de Pierre Samson est un tour de force, un véritable tourbillon linguistique et narratif, qui brille par son originalité et son innovation. Un roman émouvant écrit avec humour et élan», a dit la présidente du jury du Grand prix du livre 2013, Nicole Brossard.

«L’écriture de Pierre Samson est exigeante. Très. C’est un compliment qu’on n’a pas l’occasion de faire souvent», a précisé pour sa part l’animateur René Homier-Roy, qui est porte-parole du Grand prix du livre de Montréal.

Source: Canoe