ARIANE MOFFATT REÇOIT LE PRIX DE LA LUTTE CONTRE L’HOMOPHOBIE 2013

Par  |  Aucun commentaire

arianne-homophobieCe fut une soirée haute en émotions pour Ariane Moffatt ce 13 mai dernier alors qu’elLE recevait des mains de la première ministre Pauline Marois le Prix de lutte contre l’homophobie 2013 remis par la Fondation Émergence. Devant sa mère, sa sœur et sa conjointe Florence, visiblement émue, et un parterre d’invités de la communauté réunis à la Banque Nationale, Mme Marois a salué «une jeune géante de notre vie culturelle» dont la prise de parole est «assumée et sans complexe».

En expliquant la décision unanime de son conseil d’administration, la Fondation souligne que malgré l’évolution de la société, le dévoilement de l’orientation sexuelle d’une personnalité publique nécessite encore et toujours un courage exceptionnel. Elle ajoute qu’Ariane Moffatt n’a pas hésité à le faire et que ce geste est d’autant plus remarquable que très peu de femmes le font.

« Elle est une source d’inspiration pour tous ceux et celles qui nourrissent l’idée de fonder une famille avec un conjoint ou une conjointe de même sexe »,  a soutenu Laurent McCutcheon, administrateur et ancien président et fondateur de la Fondation Émergence.

Le ministre de la Justice et responsable de la lutte contre l’homophobie, Bertrand St-Arnaud, a pour sa part salué «une artiste accomplie bientôt une maman comblée, dont la voix s’est fait entendre, encourageant des couples LGBT à suivre l’exemple».

Ariane Moffatt  a déclaré qu’elle ne s’attendait pas à recevoir cette distinction. «Je n’ai pas l’impression d’avoir fait nécessairement quelque chose de concret comme certaines personnes qui investissent chaque jour de leur vie pour contrer l’homophobie ou amener une meilleure connaissance des minorités sexuelles, a-t-elle expliqué. Mais en même temps j’ai eu une année où je me suis affirmée pleinement et c’est l’annonce de la maternité, la venue des enfants et cette ouverture sur ma vie intime d’une manière naturelle qui je pense a retenu l’attention du jury», a continué la chanteuse.

Avec ce prix, l’auteure-compositeure-interprète «souhaite être une forme d’inspiration pour montrer qu’on peut ne pas s’enfermer dans une prison du non-dit, ne pas considérer qu’on n’a pas le droit d’être soi-même et aimer librement».

Les fans d’Ariane Moffatt devront patienter avant de revoir la chanteuse sur scène. En effet, la jeune femme mettra  sa carrière entre parenthèses le temps de se consacrer à ses jumeaux. L’artiste de 34 ans et sa conjointe, Florence Marcil-Deneault, attendent des jumeaux, dont la naissance est prévue en juillet. Ariane Moffatt entend se consacrer à son rôle de mère à temps plein. «C’est l’arrivée des enfants cet été, donc j’arrête tout. C’est un projet trop planifié et désiré pour que je ne sois là qu’à moitié, je vais m’y consacrer à temps plein et ce sera une source de fatigue et d’inspiration.» a-t-elle rajouté visiblement heureuse et épanouie.